Handicap: Politicien viré pour prise d'une place réservée

Handicap: Politicien viré pour prise d'une place réservée

Résumé : Antonio Piazza, un homme politique italien, vient d'être démis de ses fonctions pour s'être garé sur une place réservée aux conducteurs handicapés ! Pour une fois, le pot de terre a brisé le pot de fer...

Par le

Réagissez à cet article !

Une incivilité a coûté très cher à un homme politique italien, Antonio Piazza. Sans aucun scrupule, il avait garé sa rutilante Jaguar sur une place réservée aux conducteurs handicapés. Un usager lui demande de déplacer son véhicule mais, face au refus du politicien, il appelle la police, qui lui inflige une contravention. En guise de représailles, Antonio Piazza décide, dès que le policier a tourné les talons, tout bonnement de crever ses pneus ! Malheureusement pour lui, il a été pris sur le fait par une caméra de surveillance...

Cette bévue lui aura coûté, au final, bien plus qu'une amende ; Antonio Piazza a d'abord été démis de ses fonctions au sein du Pdl (Peuple de la Liberté, fondé par Berlusconi) de Lombardie, puis a remis sa démission à l'Agence lombarde pour l'immobilier résidentiel (Aler) de Lecco, qu'il présidait. Une démission donnée évidemment à contrecœur comme il l'a confié au quotidien italien, La Stampa : « Mon comportement au sein de l'Aler a toujours été empreint de la plus extrême correction. C'est injuste ! ». Preuve qu'en termes de bienséance, il y a autant de poids que de mesures...

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Partager sur :

Réagissez à cet article !  

Commentaires

Réagissez à cet article


Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.

Haut