Nouveau site internet FIPHFP

Retraite anticipée des personnes handicapées

Retraite anticipée des personnes handicapées

Résumé : Le ministre du Travail, Eric Woerth, a annoncé à l'Assemblée nationale que le gouvernement allait 'assouplir' les conditions de départ en retraite anticipée des personnes handicapées et proposera un dispositif 'd'ici la fin du débat'.
 
Par le
Lire les réactions et réagissez !

"Aujourd'hui, il y a peu de personnes handicapées qui bénéficient de cette retraite anticipée, environ 1.000 personnes par an", a expliqué le ministre.
"Le gouvernement souhaite élargir cela", a-t-il ajouté lors du débat sur le projet de loi de réforme des retraites.
"D'ici la fin de cette discussion, nous aurons proposé un dispositif élargissant, assouplissant, moins encadré, de la retraite anticipée pour les personnes handicapées", a-t-il expliqué.
"Nous allons vous proposer un rapport" pour passer à "un taux par exemple de 50%, contre 80%", a-t-il précisé. "Nous sommes en train de regarder pour trouver un autre critère (pour faire bénéficier à une personne handicapée d'une retraite anticipée) et assouplir le taux de 80%", a-t-il insisté.
Pour bénéficier d'une retraite anticipée, il faut être atteint d'une incapacité permanente au moins égale à 80%.
Nicolas Sarkozy a par ailleurs confirmé lundi aux associations de personnes handicapées qu'il recevait à l'Elysée son engagement, un temps menacé, d'augmenter de 25% l'allocation adulte handicapé (AAH) d'ici à la fin de son mandat, a rapporté la secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano.

dec/frd/mad/ct

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Partager sur : Viadeo Google Bookmarks LinkedIn Twitter Facebook

Lire les réactions sur cet article.

Commentaires

Réagissez à cet article
 

Le 15/09/2010 par soupopoaro :
Bjr, oui monsieur wooerth a dit qu'il présenterait d'ici la fin du débat des modifications jusqu’à 50 %.C'est aujourd’hui mercredi et il ne la pas fait. Des promesses encore !et toujours

Le 16/09/2010 par fred :
Bonjour,
autre condition pénalisante pour bénéficier d'une retraite anticipée au titre du handicap, c'est la durée de cotisation tous régimes confondus: au moins 20 ans en étant handicapé. Cela empéche les salariés reconnus Handicapés après l'age de 40 ans de bénéficier de cette mesure !

Le 16/09/2010 par resterlan :
avant que la personne handicapée puisse bénéficier d'une retraite, elle devra malheureusement subir un parcours rempli de discriminations, par exemple :
j'ai interrogé à plusieurs reprises Monsieur Hortefeux, Ministre de l'intérieur, afin de lui poser la question suivante :
" est ce normal que la visite médicale d'embauche d'une personne handicapée, postulant à un emploi administratif au sein de la police nationale, soit effectuée par un gardien de la paix ?
Question restée sans réponse !!!

Le 16/09/2010 par ClaudineD :
Bonjour,
Il faut toujours attendre, encore et encore!! Moi j'ai été mise en retraite pour Invalidité en septembre 2000, et la pension que je touche de 482 euros ne changera pas, lorsque j'aurai 60 ans le mois prochain!! Je perds mon AAH et le complément, ok je vais touché pour 20 ans dans le Privé une retraite de 373 Euros, mais au total j'aurai moins de revenu, et je n'ai plus les bénéfices que me procurait le fait d'avoir l'AAH alors qu'on est toujours handicapé! Je ne pensais jamais me retrouver dans une telle situation de précarité, je n'ai pas de mari, pas de compagnon, j'ai donc que ces sommes pour vivre, une fois payé le loyer, les assurances etc, j'ai pas grand chose pour vivre!! Il faut revoir les sommes que l'on touche une fois mis en Retraite on a pas demandé à être handicapé

Le 16/09/2010 par claude 83 :
j'ai travaille jusqu'a 60 ans malgrés mon handicap de 80%et pour rien car avec 174 trimestres je n'ai que le minimun trouvez vous cela normal?

Le 16/09/2010 par SK12 :
J'étais en invalidité à 80% et recevais la Cotorep avec le complément de ressources. Depuis 2 ans, ils m'ont mis en retraite anticipée, c-à-d que je perds le montant de 180€ mensuels environ du complément de ressources... donc attention à cette fausse réforme qui manifestement est favorable à l'Etat.

Le 16/09/2010 par YVELINE :
BIEN ! Mais il est anormal qu'une persone qui a travaillé sans handicap jusqu'à atteindre le nombre de trimestre voulu et qui a subi un AVC ENSUITE à 51 ANS SE VOIT REFUSER a SES 55 ANS LE REMPLACEMENT DE SA PENSION D'INVALIDITE PAR UNE RETRAITE ANTICIPEE AVEC OBTENTION DES RETRAITES COMPLEMENTAIRES auxquelle elle a droit
On lui reproche de ne pas avoir été handicapée par son AVC avant d'avopir travailler pour cotiser......aprés cela eut été difficile pourtant !

Le 17/09/2010 par mémmée :
je pense que peu de salarié handicapé à hauteur de 50% d'invalidité ont un parcour dans l'emploi de plus de 20 années voir au dela . finalement l'état ne fait pas un gros effort.Quelle somme à la retraite? une misère? Aimée

Le 26/09/2010 par Fabrizio :
que 1 000 personnes handicapées à un taux de 80 % bénéficient de la retraite anticipée entre 55 et 60 ans par an, mais là où il y a injustice c'est que certaine personne handicapée qui ont (malgré tout) atteint leur nombre de trimestre mais avant l'age de 55 ans (peu certes mais il y en à) sont obligées d'attendre 55 ans alors qu'il pourrait partir plus tôt et donc se soulager face à la dureté du handicap et au conséquence sur la santé liée à la compensation pour venir tout les jours au travail. Et combien de personnes sont passées à un taux de 79% et on perdu le bénéfice du départ anticipé (pourtant le handicap lui est bien réel).... Voilà deux propositions d'amendement pour les sénateurs......

Le 26/09/2010 par eh53 :
Pour claude 83
Votre cas mérite d'être révisé par le cnav . Ce n'est pas normal que vous puissiez toucher le minimum !!
Quant à moi ,je n'ai aucune idée sur le montant de ma future pension !! j'attends la sortie officielle du décret sur la retraite à 62 ans .

Le 01/10/2010 par monteillet :
handicapé d'un accident de travail,handicapé à 80 % j'ai 55 ans.Je vais bénéficier retraite privé mais pas celle du public à cause du minimun de 15 ans. en effet je n'ai que 13 ans de public.Supprimons ce minimun pour les handicapés afin qu'ils puissent partir à 55 ans s'ils ont 30 ans d'handicap

Le 04/10/2010 par corolina :
Certains handicapes, ne connaissent pas les lois et n'ont jamais entrepris la démarche de rqth. Ils ont travaille au prix d'effort immense, ont minimise leur handicap aupres de la medecine du travail par crainte de perdre leur emploi pour " inaptitude". Le mot fait peur... La médecine du travail ne les a pas informes de leurs droits non plus. Du coup, ils ne pourront pas bénéficier d'un départ anticipe et c'est injuste.

Le 04/10/2010 par alamaemar :
Avoir toujours travaillé avec un taux d'incapacité à 80%, même en ayant les trimestres demandés, se pose la question des complémentaires, vont-elles s'aligner pour un départ éventuel anticipé, où serons-nous encore pénalisés ? Merci pour une réponse claire

Le 13/10/2010 par nougatine :
bonjour
mon fils de 23 ans a été victime d'un accident de circulation à l'age de 15 ans, il est depuis cette date à la cotorep et s'il ne peut jamais travailler, comment sera t il payé au moment de la retraite ???

Le 28/10/2010 par Cécé 83 :
Bonjour,
Je n'ai que 19 ans, je suis handicapées à 100% depuis ma naissance et je me fais déjà du soucis pour ma retraite !
J'ai du mal à suivre les cours même si je suis en terminale et je ne sais pas si je réussirais à passer mon bac. Alors même question que nougatine : Comment serais-je payé si je ne trouve pas d'emploi d'ici ma retraite ?

Courage nougatine on va trouver une solution. Il faut toujours rester positif ! surtout quand on est handicapé !

Le 30/10/2010 par Fabrizio :
Bonjour nougatine et Cécé 83. Si tu ne peux travailler tu percevra AAH 711,95 euros. L’AAH peut être complété par deux types d’avantages : le « complément de ressources » qui, ajouté à l’AAH, forme la « garantie de ressources » et la « majoration pour la vie autonome ». Si tu remplis les conditions pour l’octroi de ces deux avantages tu devras choisir de bénéficier de l’un ou l’autre.
Le montant mensuel de la garantie de ressources 891,26 €; celui du complément est égal à la différence entre cette garantie et l’AAH (soit 179,31 € par mois).
mais attention : Lorsque la personne handicapée reçoit une pension d’invalidité, une rente d’accident du travail ou une retraite, la valeur de l’avantage perçu est déduite du montant maximal de l’AAH.

A 60 ans ( sauf cas spéciaux) l’AAH devient une retraite CNAV.
En général, retraite + complémentaires + allocation pour minimum vieillesse représentent au total des sommes au pire équivalentes au montant de l'AAH.

Le 01/11/2010 par prométhée :
tout a fait d'accord avec corilina. A une époque juste après 1975 pour travailler il nee fallait surtout pas se faire reconnaitre travailleur handicapé tant qu'on le pouvait sinon pas d'emploi. Mons cas personnel, j'ai commencé en 1977 je me suis fait reconnaitre handicapé qu'en 1985 quand l'entreprise qui m'employait a fermé et pour obtenir un emploi réservé dans la fonction publique.Mon handicap étant de naissance et avec la nouvelle loi qui prévoit la retraite anticipée dès 55 ans si rqth, on fait comment pour prouver son handicap d'avant la rqth? de plus la reconnaissance rqth ne donnait jamais un taux d'invalidité si inférieur à 80 %, juste une catégorie

Le 06/11/2010 par Fabrizio :
La durée d’assurance et de cotisée doivent avoir été accomplies alors que vous étiez atteint d’une incapacité permanente égale à 80%. Taux correspond au taux fixé pour la délivrance de la carte d’invalidité. Il suffit que l’assuré justifie de son taux d’incapacité de 80% à un moment quelconque d’une année civile pour que tous les trimestres reportés au titre de cette année soit retenus. Il n’est pas nécessaire que ce taux soit reconnu à la date de la demande ou à la date d’effet de la pension.

L’assuré doit produire les pièces justifiant son taux d’incapacité. Elles doivent couvrir l’intégralité de la durée d’assurance requise. L’assuré doit donc produire à l’appui de sa demande les pièces justificatives de son incapacité permanente :
- la carte d’invalidité ;
- la décision de la Cotorep ou de la CDAPH ;
- toutes pièces justifiant la reconnaissance de sa situation d’handicapée.

Avant de demander sa pension, il faut demander d’abord une étude préalable auprès de votre caisse.

Le 14/11/2010 par d'hem :
comment faire pour obtenir le justificatif d'allocation d'education spéciale et de son complément quand la caf dit ne plus avoir d'archives

Le 20/11/2010 par claudio 14 :
l handicap est déja un combat, Mme morano a fait avec grand briut a l assemblé national , une demande , pour les handicapés au taux de 50%a bénéficier d une retraite anticipé pour les +de 55ans , létat ne rempli pas ces obligation d embaucher dans ces administrations des handicapés civil a diplome égale , un handicapé sa défile pas ou si peu , mes sa vote , les nouvelles générations critique l handicape voir le condamne si vous avez des info sur les demandes et si elle serons votés (surement en fin de mendat)

Le 20/11/2010 par claudio 14 :
pour les personnes qui doivent produire des justificatifs administratif les archive sont informatisé et mémoir aprés 1977? toutes archives manuels sont consultables par une demande auprés des archives départementale (réponse aprés plusieurs mois et peu etre payantes vous faire confirmer )

Le 02/12/2010 par jo69 :
je suis dans le même cas d'evelyne. j"ai travaillé pendant 34 ans sans handicap en 2009 j'ai fait un AVC. Depuis cette nouvelle loi des retraites je cherche à faire valider mon taux d'incapacité ou invalidité pour pouvoir le cas pouvoir partir à la retraite à 60 ans. Je suis reconnu travailleur handicapé mais je n'ai pas de taux d'handicap.
Il parait que cela ne se fait plus.
Je tourne en rond,je suis fonctionnaire et personne n'est capable pour me renseigner.Je ne rentre pas dans les critères du gouvernement pour le pénibilité pourtant je ne pourrai pas assumer mon travail j'usqu'a 62 ans

Le 03/12/2010 par alex :
bonjour,
on en est ou sur l'abaissement du taux a 50 pour cent au lieu de 80?

Le 02/01/2011 par article115 :
pour répondre à tous, le décret numéro 2010-1330 du jorf du 31/12/2010 page 23496 article 4 répond à vos questions sur les départs anticipés des travailleurs handicapés

Le 08/01/2011 par YVES :
ce qui veut dire en clair ?

Le 28/02/2011 par sauce :
j'ai commencé,à 13.5 ans j'ai travail comme boucher 70 h semaine non je ne plaisante pas .je suis cotorèpe depuis 5ans je travail encore .le métier de boucher je peux vous expliquées (très , très , dur ) il en pense quoi le président (j'ai obtenu a l'époque une dérogation pour travailler,alors pour prendre ma retraite il faut peut etre en demander une ....

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.