France Télévisions et handicap : l'offre 2011-2015 !

France Télévisions et handicap : l'offre 2011-2015 !

Résumé : Pour un groupe audiovisuel public, la prise en compte du handicap passe par le développement de l'accessibilité des programmes. Une clef de l'accès de tous au débat public, à l'information, à la citoyenneté, au divertissement et à la culture...

Par le

Lire les réactions et réagissez !

Handicap : une visibilité accrue

Dans le cadre du Contrat d'objectifs et de moyens 2011-2015, France Télévisions s'est engagé à mettre en avant la diversité dans le choix des animateurs et des journalistes, des personnages de fictions ou encore des personnalités invitées. Cette ambition globale d'être au diapason de la diversité de la société française a aussi conduit France Télévisions à se porter candidate à l'obtention du Label Diversité de l'AFNOR pour la fin de l'année 2012.

Tous les programmes sous-titrés


Comme l'avait prévu la loi en 2005, la totalité des programmes nationaux de France 2, France 3, France 4 et France 5 sont désormais sous-titrés à l'attention des personnes sourdes ou malentendantes. Cet objectif quantitatif étant atteint, une attention particulière est portée à la qualité du sous-titrage : France Télévisions - et sa filiale MFP, qui assure l'essentiel de la prestation de sous-titrage pour les antennes du service public - ont signé fin 2011 sous l'égide du CSA une Charte qualité exigeante, qui va permettre d'harmoniser les niveaux de qualité sur l'ensemble des chaînes. Parallèlement, le service sous-titrage de MFP se soumet en ce moment à une démarche de certification par l'AFNOR pour l'ensemble de son activité et de ses procédures.

Internet et DVD : sous-titrage généralisé en cours


France Télévisions sera également bientôt en mesure de généraliser la mise à disposition de programmes sous-titrés sur Pluzz, son service de télévision de rattrapage sur Internet. Le catalogue de DVD édités par sa filiale, France Télévisions Distribution, est par ailleurs sous-titré à près de 70%.

Le développement de l'audio-description


France Télévisions doit également de rendre ses programmes accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes. C'est pourquoi, par exemple, en matière d'audio-description des programmes, son engagement dans son contrat d'objectifs et de moyens est nettement plus important que celui des chaînes privées. 4 programmes audio-décrits en 2009, 12 en 2010 et 91 en 2011. Au moins 2 par semaine en moyenne seront proposés cette année, et, à terme, 2 par jour en moyenne en 2015. Là encore, l'objectif à moyen terme est de pouvoir mettre en ligne ces programmes audio-décrits sur Internet. Les équipes numériques de la filiale MFP sont mobilisées en ce sens.

Langue des signes : une offre en progression


Le groupe a également développé de longue date une offre de programmes doublés en langue des signes : deux flashes d'information quotidien sur France 2, les débats du parlement sur France 3, et L'œil et la main sur France 5. Le Contrat d'objectifs et de moyens signé avec l'Etat en novembre dernier engage par ailleurs le groupe à développer, dans les prochaines années, des projets de programmes en langue des signes à destination des enfants. Il réfléchit également à la façon dont il pourrait tirer le meilleur parti des nouveaux supports de diffusion (Internet, la télévision connectée) pour imaginer des façons innovantes de proposer des contenus pertinents en LSF.

Handicap mental : une rubrique dédiée


L'offre numérique du groupe traite également du sujet à travers la rubrique Handicap mental du site Curiosphère.tv (dossiers, vidéos, etc.) qui aide les enseignants et parents à accompagner le handicap de leur enfant.

Des campagnes de sensibilisation


France Télévisions assure également la diffusion de campagnes d'information qui sensibilisent l'opinion aux actions et besoins d'organisations caritatives. Parmi ces campagnes d'intérêt général, citons La Fédération APAJH (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés), Autistes sans frontières, Les Toiles enchantées, qui permet aux enfants handicapés ou hospitalisés d'accéder à la culture et au divertissement par la projection de films, Les virades de l'espoir qui lutte contre la mucoviscidose ou encore la Fondation Claude Pompidou, qui apporte son soutien aux personnes vulnérables notamment par la création d'établissements spécialisés.

Fondation : un soutien hors antenne


Hors antenne, la Fondation France Télévisions vise à favoriser l'accès à la culture, à l'audiovisuel, en soutenant des actions de cohésion sociale et d'égalité des chances. Parmi les projets soutenus par la Fondation en 2011 : Cirque et handicap (Par haz'art) et Centre ressources théâtre et handicap (Les souffleurs d'images).

Exemples d'audiences


• Vestiaires : 1.5M de téléspectateurs et 12.8% de part d'audience (PdA) en moyenne sur la fin 2011.
• Fiction Simple (03/05/11) : 4.1M de téléspectateurs et 15.4% de PdA et 2.8M de téléspectateurs, et 14.8% de PdA pour le débat Mon enfant est différent qui suivait.
• Documentaire Sexe, amour et handicap (24/02/11) : 1.1M de téléspectateurs et 10.2% de PdA.
• Dans la peau d'un handicapé (29/02/12 et 07/03/12) : 295 000 téléspectateurs et 1.1% de PdA en moyenne sur les deux soirées.
• Documentaire Mamans handicapées de la collection In Vivo l'intégrale sur France 5 (06/10/11) : 213 000 téléspectateurs et 1.4% de PdA.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Partager sur :

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 06-04-2012 par joséphine :
y\'en a marre que les handicapés ne regardent que des programmes sur les handicapés et autour du handicap !!! (cf \"exemple d\'audiences).... Quand aux programmes accessibles en lSF, ce sont les mêmes depuis 20 ans.... rien de nouveau !!! c\'(est bien de prendre en charge l\'accessibilité en LSF pour les enfants sourds;.. mais penser à traduire des magazines et autres programmes pour les adultes, c\'est bien aussi !!!! Franchement, à ça fait un peu foutage de gueule ce titre \"langue des signes : une offre en progression\"... elle est où la progression, quand on montre toujours les mêmes 3 pauvres journeaux ???

Le 18-09-2013 par boblangl :
Comment expliquer qu\'en 2013, au siècle de l\'hyper-communication,la TECHNIQUE ne soit pas capable de maintenir à l\'écran les sous-titrages de manière à avoir le temps de lire plus du 1/5 ème de la bande annonce ? .. alors que le \"bonjour Monsieur\", le \"au revoir Madame\" ou le \"merci beaucoup\"( qui ne présentent aucun interet pour le suivi du texte ) restent à l\'affiche plusieurs secondes ? Tout se passe comme si la TECHNIQUE s\'appliquait délibèrement à escamoter le \"c\'est bien sur\" ou le mot de la fin .. décisifs pour la bonne compréhension de l\'épisode Le sous-titraga à la télevision est une galéjade, un marché de dupes, voire une arnaque ..

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.

Haut