L'exclusion d'un enfant autiste de son école suspendue

15 mai 2008 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires4 Réagissez à cet article


"Le tribunal a considéré qu'à partir du moment où l'enfant est mis dehors sans mesure alternative d'accompagnement, cela correspond à une atteinte fondamentale au droit à l'éducation", a indiqué Me Félissi. Il avait plaidé mercredi "un "référé liberté" demandant la réintégration de l'enfant", a-t-il précisé.

"L'enfant peut se représenter à l'école", a indiqué Me Félissi, ajoutant que "le tribunal a donné huit jours à l'Education nationale pour essayer de trouver des solutions alternatives".

"Cette décision me réjouit", a souligné l'avocat de la famille, spécialisé dans la défense des personnes handicapées. "On ne peut pas comme cela dire "dehors" à un enfant handicapé et en même temps "débrouillez-vous" à la famille", a-t-il dit.

Le 5 mai, une soixantaine de parents, grands-parents, élus et représentants d'associations avaient manifesté devant l'entrée de l'école primaire de Martel pour protester contre une mesure d'exclusion visant Corentin, enfant autiste de 8 ans.

La mère de l'enfant, Nadia Dupart, avait jugé que "Corentin subissait une injustice, de la maltraitance". De son côté, l'inspecteur d'académie Pierre Viala avait indiqué avoir pris sa décision "après avoir commandé plusieurs rapports" sur le cas de l'enfant.

Après cette décision, la mère de l'enfant avait indiqué qu'à partir de la rentrée prochaine Corentin serait pris en charge à Poitiers par un service d'aide à domicile spécialisé dans l'autisme.
lab/jlc/bg

 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Partager sur :

Commentaires4 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
4 commentaires




Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.