Postulez sur Hello Handicap Postulez sur Hello Handicap Postulez sur Hello Handicap

Etat des développements actuels des fauteuils intelligents

Le développement des fauteuils intelligents a vu son essor lors de la décennie 90. L'aspect intelligence est centré sur les capacités de traitements d'informations réalisables par un ordinateur à bord du fauteuil

14 février 2003 • Par

Thèmes :

[B1]Etat des développements actuels des fauteuils intelligents[E1] [BI]Le développement des fauteuils intelligents a vu son essor lors de la décennie 90. L'aspect intelligence est centré sur les capacités de traitements d'informations réalisables par un ordinateur à bord du fauteuil. Ces divers traitements se résument en quatre volets définis ci-dessous : [EI] - L'assistance dans la description du mouvement par l'utilisateur ; - L'assistance dans la perception de l'environnement ; - L'assistance dans l'adaptation de la cinématique du fauteuil à l'environnement ; - L'assistance dans la planification du mouvement. La grande majorité des fauteuils commercialisés est commandée par un joystick à l'aide duquel l'utilisateur imprime aux moteurs des vitesses linéaires et angulaires selon une amplitude correspondant à l'ampleur du mouvement imposé au levier de commande. Selon les pathologies, certaines personnes ne sont pas capables d'utiliser ce moyen de commande. De nombreuses interfaces ont été développées afin d'émuler le signal obtenu par joystick. Nous pouvons citer : - la détection de la position d'un doigt [1], - la commande par mouvements des yeux [2], - la commande par mouvements de la tête [3]. D'autres technologies comme l'utilisation d'un système de balayage assurent la transformation d'une information tout ou rien en données utilisables par le système [4]. Ces dispositifs peuvent, dans le même ordre d'idée, enrichir l'information et lui donner une sémantique : commande en direction du mouvement au lieu des vitesses comme pour le joystick ou définition d'un but à atteindre (télévision, porte…). La réduction de la mobilité des personnes handicapées dégrade fréquemment ses moyens de perception. Les capteurs d'environnement présents sur le fauteuil peuvent venir en aide à l'utilisateur, notamment dans la commande des mouvements par la perception d'obstacles [5] à l'avant, à l'arrière, de coté ou la perception de l'absence de bande de roulement (escaliers) [6]. [BI]pour lire la suite[ http://www.handica.com/acces_themes/article.php?art=663
Partager sur :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...

visiter le site