AAH : 2 revalorisations mais pas de bonus inflation

Résumé : Pour l'AAH, deux revalorisations importantes sont prévues en novembre 2018 et 2019. Dans ce contexte, il n'y aura pas de revalorisation annuelle au 1er avril pour compenser l'inflation. Il en va de même pour la prime d'activité.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !


La prime d'activité, qui doit bénéficier de plusieurs "bonus" jusqu'en 2021, ne sera en revanche pas revalorisée selon l'inflation les deux prochaines années, de même que l'allocation aux adultes handicapés (AAH), selon le projet de loi de finances (PLF) pour 2019.

Cette mesure n'a pas été évoquée lors de la présentation du PLF lundi par les ministres de l'Economie, Bruno Le Maire, et des Comptes publics, Gérald Darmanin. Le dossier de presse diffusé à cette occasion mentionnait seulement, pour la prime d'activité, "un second bonus forfaitaire individualisé de 20 euros", du même montant que celui créé cette année et ceux devant s'y ajouter en 2020 et 2021.

Pas de coup de pouce au 1er avril

Quant à l'AAH, qui doit augmenter de 40 euros le 1er novembre 2018 (pour atteindre 860 euros), elle sera "de nouveau revalorisée" du même montant et à la même date l'an prochain (900 euros). Mais l'article 65 du PLF, publié sur le site internet de l'Assemblée nationale, prévoit qu'en 2019 ces deux prestations ne feront "pas l'objet (...) de la revalorisation annuelle au 1er avril" en fonction de l'inflation (hors tabac) prévue par la loi, comme l'a pointé vendredi le journal Libération.

En 2020, seulement 0,3 %

Il en sera de même en 2020 pour la prime d'activité, tandis que l'AAH ne sera augmentée que de 0,3%, soit environ 3 euros au lieu de 12 si l'on se base sur une inflation à 1.3 % en 2019 et de 1,4% en 2020 comme prévu par le gouvernement. 

L'AAH à taux plein de 2016 à 2020

Au 1er avril 2016 : 808,46 euros

Au 1er avril 2017 : 810,89 euros

Au 1er avril 2018 : 819 euros

Au 1er novembre 2018 : 860 euros

Au 1er avril 2019 : 860 euros

Au 1er novembre 2019 : 900 euros

Au 1er avril 2020 : 903 euros

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 29-09-2018 par Marcelin Anne :
Même avec ces 2 revalorisations sur 2ans l'AAH est toujours sous le seuil de pauvreté. C'est une honte, étant donné que si on l'a perçoit c'est qu'on a plus la possibilité de travailler. On survie avec cette aumône.
Quand le gouvernement va t il en prendre conscience?
Merci de m'avoir lu.
Cordialement

Le 29-09-2018 par Kaloy :
Avec 900 euro payer toute les factures en plus la mutuelle et je ne peux pas payer les soins dentaire
Pourquoi ne pas accorder la cmu

Le 29-09-2018 par handicap :
bonjour
pas de revalorisation en avril 2019 de AAh etc..mais le loyer eux continue daugmentée comme electricité le gaz etc..parce que le gouvernement donne 40 euros en novembre 2019,les handicapées devrait dire merci en 2019 non on vit en dessous du seuil de pauvreté,on n'a pas choisit d'étre handicapée,vous devriez vous dire que les handicapé vote comme les retraité,chômeur.
Sans oublier vous demandez un credit à une banque elle vous repond on ne préte pas aux handicapés car AAH ce n'est pas un revenu pourtant beaucoup d'entre nous vivent avec seulement AAH faute de pouvoir travailler.Merci à ceux qui sont d'accord avec mon opinion

Le 29-09-2018 par Sosso67 :
On nous donne d un bout et on reprend de l' autre. C est bien connu

Le 06-10-2018 par Hermes :
C'est toujours des revalorisations empoisonnées. On enlève de la barbe et on met aux moustaches.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr