La compensation du Handicap en Italie, Suède et au Royaume-Uni

Résumé : Rapports sur les systèmes de compensation mis au point par nos voisins européens.

Par , le 

[BB]La compensation du handicap en Italie et en Suède[EB]

L'inspection générale des affaires sociales (Igas) met en ligne deux rapports sur la compensation du handicap en Europe. Ils concernent la Suède et l'Italie. La Suède mène une politique volontariste d'intégration qui s'explique, notamment, par l'action d'un fort secteur associatif.
Le mouvement de fermeture des institutions spécialisées s'est accompagné du développement d'un système de compensation de haut niveau (soutien au revenu, compensation des surcoûts du handicap, aides techniques...). La prise en charge de proximité est privilégiée et le niveau local gère près de la moitié du système social. On trouve également une politique volontariste de fermeture des institutions spécialisée et d¹intégration scolaire en Italie. Les services de santé et les services sociaux ont été transférés aux régions, ce qui peut conduire à des inégalités de traitement. Enfin, la compensation financière est plutôt faible et la prise en charge de proximité repose en partie sur des solidarités locales et familiales.
Pour consulter ces rapports ou les télécharger http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/


[BB]La compensation du handicap au Royaume-Uni[EB]
De Claire AUBIN (Inspection générale des affaires sociales)
Le présent rapport fait partie d'un ensemble de travaux sur le thème de la compensation du handicap en Europe menés par l'IGAS dans une perspective d'administration comparée (autres pays étudiés : Suède et Italie). Dans un contexte très différent du modèle social "continental", le Royaume-Uni aborde la question du handicap en termes d'égalisation des chances. Dans une perspective de mainstreaming (concept qui vise l'intégration dans le courant de la vie ordinaire et s'oppose donc à l'idée de solutions spécifiques réservées à certaines catégories de personnes), le Royaume-Uni développe une conception extensive de la non-discrimination pour compenser le handicap. Claire Aubin note en revanche la complexité du dispositif de proximité des aides financières, techniques et humaines et remarque que la réalité apparaît moins équitable et fait apparaître des lacunes importantes, qui suscitent un effort de redressement et d'encadrement au niveau national.
Paris : Inspection générale des affaires sociales;2004 146 pages;30cm
Consultable et téléchargeable sur http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches