Emploi et politique sociale

Résumé : Proposition en vue du nouveau programme 'PROGRESS' destiné à remplacer le programme d'action communautaire sur la non-discrimination
le 

Le 15 juillet, la Commission a adopté une série de propositions destinées à améliorer et à mieux cibler les dépenses relatives à l'emploi et à la politique sociale au niveau européen. Le nouveau Fonds social européen (le FSE), pour la période 2007-2013, subordonnera l'attribution de financement aux politiques visant à améliorer l'emploi et à renforcer la cohésion économique et sociale au sein de la stratégie européenne en faveur de l'emploi (SEE).

L'objectif du FSE est de continuer d'investir dans le capital humain. Ce capital humain représente le facteur clef pour réformer les marchés du travail et engendrer la prospérité économique. Le FSE couvrira les objectifs au niveau du financement en matière de cohésion dans le nouveau cadre financier. Il apportera son soutien aux secteurs clés pour les actions approuvées par le Conseil européen: rendre les travailleurs et les entreprises davantage flexibles, soutenir les personnes sur le marché du travail, prévenir le chômage, prolonger la vie active, promouvoir de l'intégration des personnes marginalisées et défavorisées et lutter contre les discriminations.

Outre les financements attribués dans le cadre des objectifs 1 et 2, la Commission a également adopté une proposition pour la mise en place d'un nouveau programme – PROGRES – qui couvrira cinq domaines: emploi, protection et insertion sociale, conditions de travail, anti-discrimination et diversité, et égalité des sexes.

Apportant une complémentarité aux actions mises en place dans le cadre du Fonds social européen, le programme financera des études, des campagnes de sensibilisation, des échanges d'informations et de bonnes pratiques, ainsi que des exercices de surveillance et d'évaluation, comme des initiatives de gestion de réseau. Il soutiendra « la méthode ouverte de coordination » dans le cadre des échanges au niveau politique entre les Etats membres en matière d'emploi et de protection sociale. La Commission propose que lui soit accordé un budget d'un peu plus de 600 millions, sur 7 ans.

Ce programme remplacera, entre autres, le programme d'action en matière de non-discrimination et ce dernier revêt donc une importance énorme pour le FEPH car il servira de base à nos principaux financements dans l'avenir.

Le FEPH préparera une réponse en coopération avec d'autres réseaux concernés par ce programme, c.-à-d. au moins tous les autres réseaux de l'article 13, ainsi que le LFE, l'EAPN et FEANTSA.

Dans un premier temps, le FEPH a préparé une première analyse de ce programme communautaire « PROGRÈS ».

Cette proposition peut être consultée sur le site Internet de Commission européenne à: http://europa.eu.int/comm/employment_social/news/2004/jul/esf_progress_en.html

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr