Reconnaissance de l'enquête d'Eurobaromètre

Résumé : Reconnaissance de l'enquête d'Eurobaromètre pour que les personnes handicapées constituent l'un des groupes les plus défavorisés dans la société

Par , le 

[BC][EC]2007, Année Européenne pour l'Egalités des Chances pour Tous (AEECT), qui a officiellement débuté le 30 janvier à Berlin, lors du premier sommet sur l'Egalité, a lancé son nouveau site Internet et a publié les résultats d'une enquête au niveau communautaire sur l'anti-discrimination. L'enquête - effectuée en amont de l'Année Européenne - indique que plus de la moitié des européens (51%) pensent que trop peu de mesures ont été prises pour lutter contre les discriminations dans leur pays et qu'une grande majorité de répondants estiment également que les discriminations sont trop répandues (64%). D'une façon générale, les résultats confirment que les Européens sont prêts à changer d'attitude, avec une large majorité en faveur de l'adoption de mesures destinées à favoriser l'égalité des chances pour tous dans le domaine de l'emploi.

[BC][EC]Vladimír Špidla, Commissaire chargé de l'Emploi, des Affaires sociales et de l'égalité des Chances a indiqué : " les résultats de cette enquête adressent un message clair indiquant que les Européens trouvent qu'il existe encore de nombreuses discriminations et ils sont prêts pour que soient adoptées des mesures plus fortes pour lutter contre les préjudices, l'intolérance et les inégalités. J'ai confiance que 2007, Année Européennes pour l'Egalité des Chances pour Tous déclenchera un débat animé sur la diversité, donnant une nouvelle impulsion pour aborder les discriminations efficacement. "

L'enquête indique que la connaissance de l'existence des lois en matière d'anti-discrimination (en raison du sexe, de l'origine ethnique ou raciale, de l'âge, de l'orientation sexuelle, d'un handicap, d'une religion ou croyance) est toujours relativement faible au sein de l'Europe des 27 - seulement un tiers des citoyens reconnaissent connaître leurs droits, s'ils deviennent les victimes de discriminations ou de harcèlements. C'est la raison pour laquelle les objectifs principaux de l'année européenne seront d'informer des citoyens de leur droit de ne pas subir de discriminations et de jouir de l'égalité de traitement. Ces objectifs comprennent également la promotion de l'égalité des chances pour tous et la mise en exergue des avantages de la diversité. Pour atteindre les citoyens, la campagne sera fortement décentralisée et comprendra des centaines d'activités ayant lieu au niveau local, régional et national. Les activités comprennent des projets, comme des prix ayant trait à la diversité et à la vie active pour les entreprises publiques et privées, entreprenant de véritables efforts pour lutter contre les discriminations; des concours de rédaction dans les écoles sur les thèmes du respect et de la tolérance ; une formation sur les questions d'anti-discrimination pour les médias.

[BC][EC]Les manifestations feront participer les personnes et les organisations qui ont le plus grand intérêt à sa réussite. Celles-ci comprennent syndicats, employeurs, ONG, groupes de jeunes, organisations représentant ceux et celles victimes d'inégalités de traitement, ainsi que des autorités locales et régionales. L'approche décentralisée de l'année permettra aux activités de continuer au delà de l'AEEC, créant ainsi un impact durable sur le terrain.

[BC][EC]Les réponses à cette enquête varient considérablement entre les Etats Membres ; cependant le message principal est que les 'Européens estiment que les discriminations sont encore répandues (64%) dans leur pays et ils sont prêts à changer cet état de fait. Une majorité d'Européens pensent que le fait d'être handicapé (79%), d'être ROM (77%) d'avoir plus de 50 ans (69%) ou d'avoir une origine ethnique différente (62%) est un inconvénient dans leur société.

[BC][EC]Lorsqu'il s'agit d'obtenir un emploi, le handicap et l'âge sont les deux facteurs principaux à propos desquels les Européens pensent que ces derniers mettent le plus les personnes dans une position défavorable. Près de 8 sur 10 répondants estiment qu'avec des qualifications équivalentes, une personne âgée de 50 ans ou plus a moins de chances, lorsqu'il s'agit d'emploi ou de promotion, comparée à une personne âgée de moins de 50 ans, et d'une manière similaire, une personne handicapée comparée à une personne valide.

[BC][EC]Le nouveau site Internet de l'AEEC sera un outil important de communication tout au long de l'année, fournissant des informations mises à jour sur les activités auxquelles les citoyens peuvent participer, agissant en tant que source d'inspiration pour différentes activités et stimulant des réseaux. Pour assurer l'impact à long terme de l'année, le nouveau programme communautaire pour l'emploi et la solidarité, " PROGRESS " - pour financer les activités pour la période 2007-2013 – s'inspirera de certaines des meilleures idées émises au cours de l'Année Européenne. Les nouvelles approches, les nouvelles idées et une nouvelle impulsion engendrée par l'Année aideront à faire progresser les efforts de l'UE dans le domaine de l'égalité et de la non-discrimination.


[BC][EC]Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Internet suivant :
Lien vers le résumé d'Eurobaromètre :
http://ec.europa.eu/employment_social/news/2007/jan/euro_baro_summary_en.pdf

Lien vers le site Internet de l'AEEC
http://equality2007.europa.eu

Lien relatif au Sommet sur l'Egalité de Berlin
http://ec.europa.eu/employment_social/eyeq/index.cfm?&page_id=95

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches