Etude européenne sur les besoins des personnes handicapées

Résumé : Plus de 93% des personnes handicapées en Europe estiment percevoir des prestations d'invalidité insuffisantes vis-à-vis de leurs besoins...

Par , le 

Plus de 93% des personnes handicapées en Europe estiment percevoir des prestations d'invalidité insuffisantes vis-à-vis de leurs besoins, selon une étude réalisée par les conseils nationaux de personnes handicapées de cinq Etats membres de l'Union européenne.
Le revenu perçu constitue environ la moitié du revenu estimé nécessaire pour couvrir les coûts supplémentaires liés au handicap (frais médicaux, appareillages, adaptation du logement...), selon les personnes interrogées en Espagne, France, Grèce, Suède et Finlande.
Les systèmes de prestations sociales, dans de nombreux cas, ne prennent pas en compte l'effort financier imposé aux familles, en particulier quand un des membres doit quitter le marché du travail pour s'occuper d'une personne handicapée au foyer, précise l'enquête.
L'étude réalisée en coopération avec plusieurs organisations non gouvernementales affirme de plus que les personnes handicapées sont fréquemment victimes de discriminations directes ou indirectes en Europe.

Des résultats alarmants :

- 59% des enfants et des jeunes handicapés ont accès à l'école en milieu ordinaire et la majorité de ceux qui y sont scolarisés ne bénéficient pas d'un soutien suffisant.

- 9% des personnes ayant un handicap sévère et 14% de celles ayant un handicap modéré ont suivi des études universitaires (chiffres de l'office statistique de l'Union européenne).

- 30,5% de la population des travailleurs handicapés a un emploi, les autres étant soit chômeurs (20,8%), soit inactifs (42%). Parmi les personnes ayant un emploi, 57% appartiennent aux catégories salariales les plus basses.

- les principaux obstacles à l'obtention d'un travail cités sont : les préjugés des employeurs, la faiblesse des niveaux d'études et de formation, et la gravité du handicap.


L'enquête dénonce également le "piège des prestations", les personnes handicapées ne pouvant pas accéder à des emplois à temps partiel ou à temps plein sans perdre leurs prestations de soutien.
Elle rappelle aussi les difficultés d'accès des handicapés aux biens et services, à la santé, aux transports et au logement, et souligne la disparité des situations suivant les pays.

Les auteurs de l'étude réclament :
- que les Etats membres de l'Union européenne mettent en place de véritables aides financières et humaines, pour faciliter l'intégration des handicapés.
- une harmonisation des législations à l'échelle européenne, pour garantir l'égalité de traitement entre personnes valides et handicapées.

Le Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes, qui a participé à l'étude, demande à la France d'inclure les handicapés dans le plan de lutte contre l'exclusion sociale que le gouvernement doit remettre à la Commission européenne en 2003, année européenne des personnes handicapées.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches