Une Europe enfin accessible ?

Résumé : Avant fin 2012, l'Europe fera une proposition d'' acte européen sur l'accessibilité '. C'est ce qu'a déclaré aux eurodéputés, le 13 janvier 2011, Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

L'exécutif de l'Union Européenne se prépare donc à lancer une importante étude qui identifiera et analysera les obstacles qui empêchent les personnes souffrant d'un handicap de profiter pleinement des bâtiments, des transports et des autres services publics. Les résultats de cette étude seront rendu public fin 2012 et permettront de développer une nouvelle législation européenne sur les normes d'accessibilité. « Je sais que je peux compter sur le Parlement européen pour me soutenir sur cette question cruciale », a déclaré Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne. Cette annonce fait suite au plan présenté en novembre 2010, qui expose les initiatives qu'elle mettra en place dans les dix années à venir (jusqu'en 2020).

80 millions d'Européens concernés

Aujourd'hui, on recense, dans l'Union Européenne, 80 millions de personnes qui vivent avec un handicap. Un chiffre qui devrait augmenter dans les années à venir, principalement à cause du vieillissement de la population. Mme Reding est persuadée que l'UE doit être l'un des leaders mondiaux en matière de développement de produits et de services accessibles aux personnes handicapées. Un modèle qui permettrait, non seulement, d'assurer les droits fondamentaux et l'égalité des chances, mais également de créer de l'emploi et de susciter de la croissance économique en profitant de ces nouvelles opportunités.

Vers de nouvelles normes mondiales ?

Pour ce faire, la Commission prévoit de développer des normes communes sur les TIC (technologies de l'information et de la communication), l'environnement bâti et la conception des produits. Jusqu'à concevoir, pourquoi pas, un réseau mondial ? Selon madame Reding, « nous devrions travailler avec nos partenaires sur les autres continents afin de mettre en place des normes mondiales. » C'est déjà le cas avec certains pays, notamment les Etats-Unis, qui ont mis en place, dès 1990, une loi en faveur des personnes handicapées (Americans with Disabilities Act), dont il faudrait, apparemment, tirer de nombreux enseignements.

Deux bonnes nouvelles la même semaine !

Seconde annonce cruciale après que l'Union européenne ait conclu, il y a quelques jours, le processus de ratification de la convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées. Il s'agit du premier traité global sur les droits de l'Homme à être ratifié par l'UE dans son ensemble. Les 27 États membres l'ont signée et 16 l'ont déjà ratifiée. Cette convention entrera en vigueur dans l'UE le 22 janvier 2011.
Le Forum européen des personnes handicapées (FEH), qui rassemble plus de 50 organisations nationales et européennes, s'est montré satisfait de ces récents développements. Yannis Vardakastanis, le président du FEH, a déclaré que la Convention de l'ONU et la stratégie de l'UE en matière de handicap représentaient une opportunité unique.

Anti-discrimination : peut mieux faire !

L'eurodéputé britannique, Richard Howitt a encouragé Mme Reding à continuer à plaider pour une directive anti-discrimination globale au niveau de l'UE basée sur la proposition publiée par la Commission en juillet 2008. A cet égard, il l'a invitée à travailler de concert avec le Parlement européen afin de faire pression sur les Etats membres qui bloquent l'adoption d'une telle directive. Quant à l'eurodéputée verte, Marije Cornelissen, elle a salué la suggestion de la vice-présidente concernant des efforts concertés pour s'assurer que les personnes handicapées puissent prendre part aux prochaines élections du Parlement européen qui auront lieu en 2014. Mme Cornelissen a également demandé à la vice-présidente de la Commission de continuer à faire pression pour une direction anti-discrimination globale au niveau de l'UE. « Il ne faut pas manquer une opportunité de mentionner l'importance de cette directive », a-t-elle déclaré.

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 20-01-2011 par Guy PATIN :
Les décisions sont prises mais la parutions des décrets sont parfois très long ou jamais publiés, il faut parfois aussi une
réelle volonté d'applica-
tion ex: stationnement

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr