USA : un test post-natal de détection de retard mental

Résumé : Les Etats-Unis viennent d'autoriser la mise sur le marché d'un nouveau test post-natal amélioré pour aider à diagnostiquer les retards mentaux chez les enfants. 2 à 3 % des enfants américains seraient concernés.

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'Agence américaine des produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) a autorisé le 17 janvier 2014 la mise sur le marché d'un nouveau test post-natal amélioré pour aider à diagnostiquer les retards mentaux chez les enfants. Le test, le CytoScan Dx Assay, développé par la firme californienne Affymetrix Inc., peut détecter des variations des chromosomes potentiellement responsables d'un retard mental ou d'un handicap intellectuel d'un enfant.

A partir d'un échantillon de sang, ce test permet d'analyser la totalité du génome et de détecter des variations, importantes comme minimes, des chromosomes, qui contiennent les gènes. Un grand nombre de handicaps mentaux et de retards de développement, comme la trisomie 21 et le syndrome de Di Georges, sont liés à de telles variations. De 2% à 3% des enfants aux Etats-Unis sont atteints de diverses formes de retard mental ou de développement, selon les Instituts nationaux de la santé (NIH) et l'Académie américaine de pédiatrie (AAP).

"Ce nouvel outil de diagnostic devrait contribuer à identifier une cause possible d'un retard mental ou de handicap intellectuel permettant aux médecins et aux parents de répondre avec les soins et les soutiens adéquats pour l'enfant", explique Alberto Gutierrez, un des responsables du Centre de la santé radiologique de la FDA. Une comparaison des résultats de ce test mené sur 960 échantillons de sang a montré que le CytoScan Dx produisait de meilleures performances que les tests des chromosomes communément utilisés pour détecter certaines anomalies.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr