Expérimentation à Bordeaux d'un dispositif de stationnement pour handicapés

Résumé : Un système d'arceaux sur les places de stationnement réservées aux personnes handicapées, commandés par téléphone ...

Par , le 

BORDEAUX, 23 déc (AFP) - Un système d'arceaux sur les places de stationnement réservées aux personnes handicapées, commandés par téléphone portable, est en expérimentation depuis mi-novembre à Bordeaux, a-t-on appris mardi auprès du fabricant.
"Nous avons entamé la mise en place à Bordeaux, à titre expérimental, de dix places de stationnement réservées aux personnes handicapées, protégées par un arceau de près de 80 cm de haut", a expliqué Claude Boujard, de la société bordelaise Gertrude, qui a mis au point le système.
"Ces arceaux s'abaissent sur un simple appel à l'aide d'un téléphone portable, pour laisser le passage aux personnes handicapées", a-t-il ajouté.
Le Groupement pour l'insertion des personnes handicapées physiques (GIHP) gère la base de données des numéros de téléphone.
Ce dispositif unique au monde, selon Gertrude, a été élaboré pendant trois ans, en partenariat avec les universités et grandes écoles de Bordeaux. Il a été présenté au Président Jacques Chirac lors de sa visite dimanche à Bordeaux
à l'occasion de l'inauguration du tramway.
"Nous avons expliqué au Président et à son entourage que nous souhaiterions nous voir attribuer un numéro vert, ce qui n'est pas possible quand on appelle avec un téléphone portable. Nous avons bon espoir que cela soit bientôt réalisable", a affirmé M. Boujard.
"Une fois que nous aurons montré que cela fonctionne sur Bordeaux, nous entamerons une fabrication industrielle à l'échelle nationale", a-t-il espéré.


[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches