Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Un handicapé, empêché d'entrer dans une Caisse d'Epargne, porte plainte



Par , le 

MARSEILLE, 23 fév (AFP) - Une personne handicapée qui s'est vu refuser l'accès d'une agence de la Caisse d'Epargne des Bouches-du-Rhône où il s'était présenté en fauteuil roulant, a porté plainte pour discrimination, a-t-on appris auprès des intéressés.
La direction de la Caisse d'Epargne a expliqué les faits, révélés par La Provence, par des raisons de sécurité.
Jean-Manuel Gonzales, entrepreneur en travaux publics, s'était présenté le 13 février à la Caisse d'Epargne de Berre l'Etang pour effectuer diverses opérations dans cette agence où il a ses comptes depuis trois ans et où il touche sa pension d'invalidité, a-t-il précisé.
Alors qu'il se trouvait dans le sas, une alarme a sonné, le détecteur de métaux ayant été déclenché par les pièces métalliques du fauteuil. "On m'a fait ressortir et on n'a pas consenti à ce que j'entre, malgré l'intervention de mon avocat", a expliqué M. Gonzales. Il dit avoir présenté au responsable de l'agence, sorti pour lui parler, deux chéquiers à son nom, avec son adresse.
"Ma future belle-fille qui m'accompagnait, a pu entrer dans l'agence et faire les opérations à ma place", a-t-il ajouté, précisant qu'il avait attendu dehors dans le froid. Il a ensuite porté plainte au commissariat de Marignane.
La direction de la Caisse d'Epargne de Provence-Alpes-Corse, à Marseille, a invoqué des "contraintes de sécurité" observées dans l'intérêt des clients et du personnel, "dans une agence très difficile d'une zone sensible".
Paule Touitou, du service de communication, a souligné que le client refoulé n'était connu par aucune des personnes présentes à l'agence et que
d'autres banques avaient été victimes de braquages par de faux handicapés ayant dissimulé des armes.
"On n'a fait que se conformer à des consignes de sécurité", a indiqué à l'AFP Mme Touitou, parlant d'"un mauvais concours de circonstances qui survient très rarement". Elle a affirmé que M. Gonzales pourrait dorénavant effectuer ses opérations normalement à l'agence de Berre l'Etang.
cr/soh/am

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches