On a testé le meeting politique 100 % accessible !

Résumé : Des élections présidentielles pour tous en 2012 ? C'est possible ! Aditevent a reconstitué les coulisses d'une campagne électorale idéale, accessible à tous les électeurs en situation de handicap. Handicap.fr a testé pour vous. On vote pour !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Un QG de campagne ou un meeting politique accessible aux électeurs en situation de handicap, ça ressemble à quoi ? Réponse en live aux studios SFR, à Paris, près de la Madeleine. Aditevent y a dressé, les 1er et 2 février 2012, une reconstitution grandeur nature des outils et aménagements qui peuvent être mis à disposition de tous les candidats lors de la campagne présidentielle 2012. Un seul objectif : que leur parole soit entendue, par tous!

Recette pour un meeting idéal

Autour d'un orateur fictif, qui harangue les foules dans son micro, un environnement bien pensé comprend une multitude de dispositifs qui tiennent compte de toutes les formes de handicap. On les découvre au fil de la visite... C'est en premier lieu une équipe sensibilisée à l'accueil de tous les publics, même si quelques avatars orientent les spectateurs avec des messages en LSF (langue des signes française) par écran interposé. Dès l'entrée, un bureau mobile propose une jolie gamme de services intégrés : une main courante, une tablette surbaissée, une boucle magnétique... Sur le plan, remis aux spectateurs, les toilettes adaptées sont signalées ainsi que les ascenseurs ; il est complété par une signalétique claire (notamment pour les personnes handicapées mentales, par le biais de pictogrammes) et nettement visible. Un plan en relief, comportant des informations en braille, achève ce dispositif de repérage. Des cannes et télécommandes reliées à un système de guidage sonore ont été prévues pour les participants aveugles et malvoyants, ainsi que le prêt de casques destinés à l'audio-description. Et pourquoi pas des cartes de visite en braille ? Des vélotypistes retranscrivent en temps réel les échanges par écrit sur des écrans tandis que l'interprète en LSF ou en langage parlé complété traduit les propos du candidat.

Volet numérique : une belle opportunité !

Grâce aux outils numériques, l'accessibilité citoyenne peut devenir une réalité. C'est d'ailleurs pour cette raison que SFR, conscient de l'enjeu, a accepté d'accueillir cette expérience inédite (mais aussi parce qu'Aditevent est le lauréat du concours SFR Jeunes talents de l'entrepreneuriat social en 2011 !). De nombreuses solutions permettent désormais de faire passer le message sans interférence : un site internet accessible, des documents de campagne en PDF qui peuvent être lus par des logiciels de lecture, un accueil téléphonique dédié aux personnes sourdes (plateforme avec traducteur en LSF ou échanges en temps réel par écrit). Et enfin un clip de campagne sous-titré ou traduit en LSF. Le Las-Vegas du handicap !

Medias, politique, évènements, même combat !

C'est Jérémie Boroy, 35 ans, lui-même déficient auditif, ex président de l'Unisda (fédération de personnes sourdes et malentendantes), ex attaché parlementaire, ex responsable de la diversité chez SFR, qui est à l'origine de ce projet. L'événementiel, les medias, la politique, c'est son credo ! Expert en stratégie d'accessibilité et égalités des chances, il dirige désormais Aditevent qui a pour mission d'accompagner les organisateurs d'évènements pour que leurs manifestations soient ouvertes à tous. L'échéance présidentielle de 2012 lui a offert un motif légitime pour alerter l'opinion publique sur la nécessaire participation à la citoyenneté des personnes handicapées.

Mais à qui sont destinées ces coulisses factices ? « D'abord à nos élus, aux formations politiques, explique Jérémie Boroy. Mais, à part Marie-Anne Montchamp qui est venue au titre de sa fonction de secrétaire d'Etat en charge du handicap, on n'en n'a pas croisé un seul ! Nous nous adressons également aux professionnels de la communication, et aux étudiants dans ce domaine, car ce sont eux qui assurent la mise en œuvre de ces grands évènements. »

Un meilleur cru en 2012 qu'en 2007 !

Le candidat 2012 est-il, pour autant, plus impliqué que celui de 2007 ? « La question a fait du chemin, c'est indéniable, se félicite Jérémie, même si, en 2007, Ségolène Royal faisait déjà retranscrire ses discours en vélotypie et Nicolas Sarkozy par un interprète LSF. Il y a quelques jours, lors du meeting du Bourget, François Hollande avait prévu un dispositif vraiment très complet. L'UMP s'y met aussi. Mais le problème se pose surtout pour les petits partis.  Quant au clip de candidature, tous avaient promis de réserver une fenêtre dans le fond pour y insérer un interprète en LSF ou un bandeau pour le sous-titrage. Mais, finalement, ils y ont renoncé au motif que, esthétiquement, ce n'était pas terrible ! ».

23 millions de budget : une goutte d'eau !

Tous ces outils sont proposés au sein d'un catalogue dédié. Seulement un business ? « Absolument pas, répond Jérémie. Nous avons défini trois niveaux d'accessibilité. Le premier d'entre eux, un accueil « handi-bienveillant », ne coûte pas un centime. Il suffit de faire preuve d'un peu de bon sens : sensibiliser les bénévoles, laisser des places disponibles entre les chaises pour éviter de « parquer » tous les fauteuils roulants au même endroit, prévoir des salles de plain pied ou proposer un numéro de téléphone dédié sur les affiches pour informer, en amont, les participants handicapés... Bien sûr, le niveau 3, qui permet une autonomie totale sans assistance, suppose un investissement important. » Une boucle magnétique, par exemple, c'est 500 euros la journée. Mais lorsqu'on sait que le budget de campagne s'élève plus de 20 millions d'euros pour les deux candidats qui parviennent au deuxième tour, ce ne sont pas ces quelques « fantaisies » qui risquent de faire exploser l'addition ! 12 millions de Français (sondage INSEE) déclarent rencontrer des situations de handicap, au sens large. Autant d'électeurs... Alors l'accessibilité lorsqu'on est présidentiable, mieux vaut voter pour !

Lire les réactions et réagissez !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 06-03-2012 par Gabali lucile :
j'habite dans une résidence ou rien n'et accécible pour handicapé et cela devient un handicap de sortir de chez soie pour aller au travail merci de me venir en aide
cordialement Lucile

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr