Navigateur GPS pour non-voyants

Résumé : Un nouvel outil de navigation, TORMES, qui sera bientôt testé dans le cadre d'un projet de l'Agence spatiale européenne (ASE), vise à améliorer la mobilité et donc à accroître l'indépendance et la qualité de vie des personnes malvoyantes.

Par , le 

[B1]Navigateur GPS pour non-voyants[E1]

[BI]Un nouvel outil de navigation, TORMES, qui sera bientôt testé dans le cadre d'un projet de l'Agence spatiale européenne (ASE), vise à améliorer la mobilité et donc à accroître l'indépendance et la qualité de vie des personnes malvoyantes.[EI]



Actuellement, les non-voyants dépendent encore fortement de l'aide des personnes voyantes pour lire une carte. Même si les cartes tactiles se révèlent très utiles pour une approche globale d'un pays, d'une région ou d'une ville, elles n'en détaillent pas de façon adéquate les rues et les points de repères. Les outils GPS (Global Positioning System) d'orientation par satellite se révèlent eux aussi inadaptés pour guider de façon appropriée les personnes malvoyantes à travers les rues. Bien que des capteurs au sol aient été installés, les signaux sont perdus en raison de la présence de grands édifices et autres obstacles, ce qui conduit à des inexactitudes de positionnement pouvant aller de 30 à 40 mètres.

Le navigateur personnel TORMES est, lui, un appareil portable conçu par GMV Sistemas, Valladolid, Espagne, et ONCE ("Organisation nationale des non-voyants espagnols") ayant recours à EGNOS et à SISNeT, les nouvelles technologies de navigation par satellite de l'ASE, grâce à quoi il devrait permettre aux personnes non voyantes de s'orienter plus facilement.

Pour info, EGNOS, le système européen de navigation par satellite assure un haut niveau d'exactitude du positionnement GPS via la diffusion de l'information transmise par les satellites géostationnaires, ce qui permet aux capteurs au sol de corriger les erreurs des signaux GPS. L'Agence spatiale européenne a également développé une technologie additionnelle, SISNeT, Signal-In-Space (SIS) via Internet, grâce à laquelle les informations de navigation sont désormais disponibles en temps réel sur l'Internet.

Le couplage du système EGNOS au capteur GPS déjà intégré permet d'accroître l'exactitude de TORMES, l'outil de navigation mis au point par GMV pour une assistance en matière de navigation et d'itinéraires. L'outil est en outre équipé d'un clavier Braille et d'un synthétiseur vocal et permet de se connecter à l'Internet.

Javier Ventura-Traveset, de l'ASE, a souligné les avantages de l'Internet pour la navigation personnelle: "Lorsque vous êtes connecté à l'Internet, vous pouvez aussi renvoyer des messages [....] Vous pouvez demander des indications pour trouver un endroit bien spécifique ou encore faire savoir que vous êtes perdu ou victime d'un acident. En connectant le monde de la navigation à l'Internet, nous ouvrons d'innombrables nouvelles opportunités".

L'outil de navigation TORMES devrait faire l'objet d'essais début février. L'appareil sera testé avec et sans le système EGNOS/SISNeT afin de permettre la comparaison avec des systèmes de navigation antérieurs. Les membres de ONCE (Organización Nacional de Ciegos Españoles - "Organisation nationale des non-voyants espagnols"), devraient participer à l'élaboration de ces tests et à l'évaluation des performances de cet outil de navigation.

Pour lire l'article complet en anglais, cliquez sur le lien en bas de page, vers le site de l'Agence Spatiale Européenne

Visitez aussi le site de l'ASE et choisissez votre langue si vous ne parlez pas l'anglais.





Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr