Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Parcours tactile et sonore au Musée de la musique

Résumé : Le Musée de la musique à Paris a inauguré un parcours tactile, sonore et visuel adapté aux personnes handicapées et qui fera le bonheur de tous les visiteurs puisque pour une fois, on peut toucher !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le Musée de la musique à Paris a inauguré mardi dernier un parcours tactile, sonore et visuel adapté aux personnes handicapées et qui fera le bonheur de tous les visiteurs puisque pour une fois, on peut toucher!

Cinq tables multifonction éparpillées dans le musée présentent chacune un instrument que le visiteur peut toucher et manipuler pour produire des sons, accompagné de textes en braille et de films doublés en langue des signes pour les malentendants. Les cinq instruments présentés au fil du parcours chronologique du musée
sont la viole, l'orgue, la trompette, le thérémin - ou thérémine, un instrument moderne qui produit des sons lorsque la personne entre dans son champ magnétique - et un instrument africain, la sanza.

La table présentant la viole propose de petites plaquettes des différents bois (ébène, épicéa) dont est fait l'instrument, et une touffe de crin de la queue de cheval qui sert à la mèche de l'archet. On peut pincer les cordes, écouter des explications sur l'audioguide et visualiser un petit film sur l'instrument.
L'orgue miniature a été construit par les apprentis du Centre de formation de la facture d'orgue. Il peut être manipulé, et des tirants permettent d'écouter la même mélodie dans des registres d'orgue différents:
trompette, flûte, gambe...
L'étonnant "thérémin", inventé par le Russe Lev Termen en 1920, produit de la musique sans qu'on le touche: il suffit d'agiter le bras à proximité de son antenne pour faire varier le son. L'instrument a été très utilisé au
cinéma, surtout en science fiction. On peut notamment l'entendre dans "La maison du Dr Edwardes" de Hitchcock et dans "Mars attacks" de Tim Burton.

Le parcours "Touchez la musique", réalisé grâce au mécénat (Fondation Orange, Fonds Handicap et Société et Fondation France Télévisions) est exemplaire d'une approche amusante et instructive de la musique. On en vient à regretter que tout le musée ne soit pas conçu de façon aussi ludique. Il faut en effet un oeil exercé pour repérer les 5 tables, dispersées sur trois étages parmi les très nombreux instruments disposés sur des estrades et dans des vitrines, qu'il est cette fois recommandé de "ne pas toucher".
mpf/fa/sd

Crédit photos : © Musée de la musique-Julien Mignot

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 30-06-2013 par alain coudre :
Tout simplement bravo et merci.
Que d'autres prennent exemple sans rechigner.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches