Accessibilité métro marseillais : la justice saisie

Résumé : Des marseillais handicapés saisissent la justice pour dénoncer le manque d'accessibilité du métro marseillais. Seules quatre stations aux normes dans la 2ème ville de France.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

L'APF (Association des paralysés de France) le déplore : Marseille est à la traîne en matière d'accessibilité, très loin dans le palmarès publié chaque année. 83ème sur 96 : du score de champion pour la deuxième ville de France ! Et, dans ce bilan préoccupant, son métro n'est pas en reste. Seules les quatre dernières stations du prolongement de la ligne 1 (entre la Timone et la Fourragère) ont été aménagées pour les personnes à mobilité réduite. Et encore, comme en témoigne une vidéo (disponible ci-dessous), lorsqu'un ascenseur tombe en panne ces usagers restent à quai...

Mission impossible

Contrairement aux engagements affichés, les escalators en panne ne sont pas réparés dans les délais indiqués et restent parfois hors service pendant plus d'un mois. Une situation qui impacte à la fois les usagers à mobilité réduite et les parents avec poussettes. Par ailleurs, le décalage de hauteur entre les quais et les rames ne permet pas d'y entrer avec un fauteuil roulant. Or, pour régler ce problème, il faut attendre le renouvellement du matériel qui n'est pas envisagé avant la fin de la décennie.

Tout réglé au 1er janvier 2015 !

La Régie des transports marseillais (RTM) se défend en prétextant que le métro est trop vieux et trop profond pour pouvoir engager des travaux d'accessibilité (discours identique à celui de Paris ou de Lyon) et que, de toutes façons, la loi de 2005 exige que l'accessibilité soit mise en place à partir du 13 février 2015 et non avant (sic) ! Ouf, ce qui signifie que d'ici un peu plus d'un an tout sera rentré dans l'ordre !

Une pétition sur le web

Ne comptant pas sur un tel miracle, des Marseillais ont donc décidé de se mobiliser et ont lancé sur le web une pétition pour interpeler la communauté urbaine, en la personne du directeur de Marseille Provence Métropole (MPM). Et d'exiger : « Nous vous demandons donc de bien vouloir prendre toutes dispositions utiles afin d'adapter le Métro de Marseille et ceci dans des délais qui n'excèdent pas 24 mois. »

La justice saisie

Pour « excès de pouvoir » et « erreur manifeste d'appréciation », ils attaquent le Plan de déplacements urbains (DPU), qui a été voté le 28 juin 2013, invoquant le fait que « le réseau marseillais dispose de larges couloirs et escaliers où des escalators peuvent aisément trouver leur place, de même que des ascenseurs dans nombre de cas ». S'ils ont été déboutés en référé par le tribunal administratif il y a dix jours, ils ont adressé un recours gracieux à MPM. Recours qu'ils comptent bien porter de nouveau en justice si jamais elles n'obtiennent pas de réponse satisfaisante.

En attendant, quelques lignes de bus adaptées et surtout le service de substitution Mobimétropole (transport public pour personnes handicapées à la demande) offrent l'unique réponse en termes de mobilité. En deux ans, Mobimétropole est passé de 48 000 à 80 000 voyages.

Lire les réactions et réagissez !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 22-09-2013 par rouliste :
Vous écrivez : La Régie des transports marseillais (RTM) se défend en prétextant que le métro est trop vieux et trop profond pour pouvoir engager des travaux d'accessibilité (discours identique à celui de Paris ou de Lyon)
Permettez-moi de rappeler que toutes les stations du métro de Lyon sont équipées d'ascenseurs depuis 2007!

Le 21-10-2013 par totor :
je trouve ce métro totalement inaccessible aux personnes à mobilité réduites.

Que dire des escalators qui se terminent bien souvent de marches!!!

la gare saint charles: 1 seul escalier pour relier la gare sncf, pas terrible surtout que l'escalator est régulièrement en panne!!! et que font ces 10 marches en bas de l'escalator alors que de nombreuses personnes ont des valises dans cette gare. L'escalier qui se trouve entre les escalators montant et descendant est très dangereux dans sa partie basse: on est obligé de se courber pour tenir la rampe! bref il ya vraiment beaucoup deboulot et c'est pas une question de profondeur, mais du bon sens!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches