Handicap : pas d'accessibilité pour tous en 2015 !

Résumé : La France ne sera pas en mesure d'atteindre son objectif prévoyant de rendre accessible tous les lieux publics aux personnes handicapées d'ici 2015, a indiqué le Comité interministériel du handicap (CIH), réuni mercredi à Matignon.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 

"Le retard accumulé depuis 2005 compromet le respect de l'échéance de 2015", a reconnu le CIH, qui dénonce dans un document publié mercredi "l'absence de pilotage de la politique d'accessibilité sous les précédents gouvernements".

La loi de février 2005 vise à garantir l'égalité des droits et des chances aux personnes handicapées, notamment en renforçant l'accessibilité aux lieux publics (cadre bâti, voirie, transports). Elle fixe l'échéance à 2015.

"Alors que cette échéance s'approche, force est de constater que les différents acteurs peinent à atteindre les objectifs de la loi", souligne le CIH."Ce constat lucide n'est pas un renoncement", a précisé le Comité, qui
appelle "une mobilisation inédite", prévoyant notamment la mise en place d'une concertation jusqu'en janvier, de campagnes de communication ou une adaptation des normes.Outre l'accessibilité, le CIH s'est fixé trois priorités: la jeunesse,l'emploi et l'accompagnement médico-social.

Le CIH se réunissait pour la première fois mercredi depuis son installation par décret en 2009, avec pour mission de définir, coordonner et évaluer les politiques conduites par l'État en direction des personnes handicapées.

Une Conférence nationale du handicap aura lieu en 2014, "l'occasion d'établir un premier bilan des engagements pris par le comité interministériel du handicap".

Lire les réactions et réagissez !  

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 26-09-2013 par gruet :
Des efforts ont été faits depuis 2005,mais ce n'est pas suffisant.
Avec le gouvernement actuel,cela ne fait pas parti des priorités...Une reconnaissance du handicap a été faîte depuis plusieurs années grâce aux différents gouvernements de droite,la gauche a toujours été inexistante...J'ai un enfant handicapé,je sais de quoi je parle.

Le 26-09-2013 par Sandy :
oui, c'est LAMENTABLE ! il faut arrêter de se foutre de notre gueule, nous les personnes à mobilité réduite. On sait que tout ça c'est que du blabla. Les aménagements pour handis coutent bcp trop cher et les organismes estiment que l'on ne représente qu'un faible pourcentage pour devoir investir ds des travaux d'aménagement. La ministre Carlotti, c'est bien une politique : des promesses que personne ne tiendra, c'est tout ! y en a + que marre !

Le 26-09-2013 par Camomille :
L'absention aux prochaines élections, c'est peut-être un moyen de protester!

Le 29-09-2013 par W.Salens :
Si les gouvernements depuis 2005 ont une responsabilité pour ce retard, n'oublions pas que ce sont les pouvoirs locaux (région, département, commune...)qui devaient être l'acteur principal.
Il reste beaucoup à faire, mais, au delà des assoc. chaque militant doit s'impliquer nommément dans les commissions communales d'accessibilité. Et s'armer par l'analyse des documents qui existent sur les règles et les normes afin d'être pertinent et percutant.
S'abstenir à des élections n'apporte rien, puisque le résultat est fonction uniquement des voix exprimées.

Le 03-10-2013 par chafard :
je comprends qu'il y ait de retard. à cause du gouvernement conservateur d'avant 2005. sinon, il faut avoir du temps pour réunir un montant pour avancer de tels projets gigantesque, le temps = argent ! pourtant la communication est vitale pour tous idem pour les SOURDS, les personnes âgées devenues sourdes... les mains nous sauvent à tout prix à tous les niveaux prix... à bon entendeur.....

Le 03-10-2013 par Cash13 :
La situation des handicapés en France est une honte. Toutes les lois qui existent sont là pour faire beau. quasi aucune des lois ne sont respectées ou alors elles sont habilement contournées. Tout le monde se fout royalement des handicapés en France ; que ce soit au niveau politique ou au niveau de la société. Stationnement sur les places reversées, discrimination en entreprise et très bien déguisée). aucun moyen de se défendre à part entamer des poursuites judiciaires couteuses. Le sujet est toujours absent des débats politiques. Cela fait 150 ans que l'on parle d'accessibilité. De l'argent il y en a, il faut pas se mentir, après c'est une question de priorité. HONTE A LA FRANCE. PAS DACCESSIBILITÉ = PAS D'EMPLOI (donc pas d'intégration, pas de vie....)

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr