Handicap-justice

Résumé : L'APF poursuit en justice la SNCF et le ministère de la Justice

Par , le 

PARIS, 3 nov (AFP) - L'Association des paralysés de France (APF) a intenté plusieurs actions en justice pour "discrimination" contre la SNCF, le
ministère de la Justice et un cinéma de Niort, a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué.
Selon l'APF, il s'agit "d'affaires particulièrement révoltantes sur le plan du respect de la personne en situation de handicap".
Une action en justice concerne la SNCF, "qui en septembre 2002, a préféré laisser voyager trois personnes en fauteuil roulant dans un wagon à vélos plutôt que de les aider à effectuer le transfert fauteuil pour accéder au train Le Havre - Paris", a expliqué l'APF.
L'audience se tiendra au palais de justice (tribunal correctionnel) de Paris le 13 novembre.
La SNCF a confirmé que la direction était "citée à comparaître" mais n'a fait aucun commentaire.
Un autre recours a été déposé contre le ministère de la Justice, affirmant qu'une avocate en fauteuil roulant "éprouve les plus grandes difficultés à exercer sa profession parce que les tribunaux du Pas-de-Calais, dont elle dépend, sont inaccessibles", ajoute l'association.
Ce jugement n'aura lieu "que dans trois ans environ", précise-t-elle.
Le ministère de la Justice, contacté par l'AFP, n'a pas fait de commentaire.
La dernière plainte concerne le cinéma CGR de Niort (Deux-Sèvres), qui selon l'APF "reste sourd depuis 1994 aux demandes de mise en accessibilité, pourtant simple, de ses salles", ajoute l'APF.
Cette affaire sera jugée le 14 avril 2004 au tribunal de grande instance de Niort.
Le directeur de ce cinéma, Tony Lebeau, a indiqué que des études étaient en cours pour rendre les salles du rez-de-chaussée accessibles aux handicapés.
juc/ed/jcp


[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches