Report d'accessibilité : les asso s'unissent pour contester

Résumé : Des associations de tous bords s'unissent au sein du " Collectif national pour une France accessible pour tous " pour convaincre le gouvernement de ne pas entériner les reports d'échéance sur l'accessibilité des lieux publics.Haro sur les Ad'AP!

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Plus que jamais l'union fait la force. Et les associations du champ du handicap l'ont bien compris… Plutôt qu'une dilution des forces vives, elles semblent s'être décidées à organiser un front commun pour faire respecter les droits des personnes handicapées. En juillet 2014, déjà, le "Collectif national pour la recherche et la promotion de l'emploi accompagné" voyait le jour (lire article en lien ci-dessous) avec l'objectif de promouvoir leur emploi accompagné en milieu ordinaire.

Un collectif voit le jour

C'est cette fois-ci l'accessibilité qui motive une action concertée. Alors qu'elle constitue une obligation nationale depuis 1975 et répond à une forte demande des citoyens français, la loi de 2005 qui prévoyait l'accessibilité au 1er janvier 2015 n'a pas été respectée et des délais supplémentaires sont aujourd'hui proposés pour rendre la France accessible (article en lien ci-dessous). Les fameux Ad'AP (Agendas d'accessibilité programmés) ! Face à ce constat et lasses de prêcher chacune dans un coin du désert, plusieurs organisations représentatives de personnes en situation de handicap ou âgées, des familles, d'usagers des transports en communs et de la voie publique (cyclistes et piétons) ont donc décidé de s'unir pour créer un « Collectif national pour une France accessible pour tous ».

Un confort d'usage pour tous

Son ambition ? Rassembler tous ceux dont le quotidien dépend de l'accessibilité et de la conception universelle pour tous ou qui en sont promoteurs, mais également promouvoir l'accessibilité auprès de l'opinion publique et des décideurs politiques. Car, faut-il sans cesse le réaffirmer, l'accessibilité universelle n'est pas la demande d'une catégorie d'usagers, en l'occurrence les personnes handicapées, mais concerne l'ensemble de la population, y compris les personnes âgées, les parents avec poussettes, les femmes enceintes, les blessés temporaires, les enfants en bas âge, les cyclistes, les voyageurs avec bagages, les livreurs et toutes les personnes valides qui y trouveront davantage de confort.

Une ordonnance dans la tourmente

Ce nouveau collectif réitère son opposition au texte actuel de l'ordonnance relative à l'accessibilité des établissements recevant du public et des transports en commun, contre lequel il entend dès maintenant se mobiliser tant au plan national que local. Il rejoint en cela les recommandations faites par le Défenseur des droits au gouvernement et partage l'avis défavorable que le CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées) a émis sur cette ordonnance. En pratique, le collectif appelle les parlementaires à refuser de ratifier en l'état l'ordonnance qui leur sera présentée prochainement par le gouvernement. Il appelle également toutes les organisations engagées pour l'accessibilité universelle à le rejoindre.

Contact pour intégrer le collectif inter associatif sur l'accessibilité APF : nicolas.merille@apf.asso.fr

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 02-11-2014 par Michele :
Tous unis,oui je suis d'accord,mais avec ce gouvernement qui a voté contre la loi de Février 2005,ou va-t-on? Rien n'est respecté, l'intégration scolaire,l'accéssibilité dans son ensemble, on doit constamment se mettre en grève de la faim, ou faire des pétitions, ou pleurer auprès des instance... je suis parent d'enfant de 16 ans porteur de handicap mental, et on nous enlève un enseignant,on nous dit qu'a 16 ans l'école n'est pas obligatoire,que pouvons nous faire face à ce monde ingrat et hypocrite!!!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr