Handicap: Jugée sur le trottoir faute de rampe d'accès !

Résumé : Une femme est jugée sur le trottoir car le tribunal ne dispose pas de rampe d'accès pour son fauteuil roulant. Un exemple révélateur de l'état de l'accessibilité de certains lieux publics en France.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le 13 septembre 2012, un rapport resté dans les tiroirs confirmait que l'échéance d'accessibilité des ERP (établissements recevant du public) fixée à 2015 ne serait pas respectée. Loin s'en faut puisque seulement 15 % d'entre eux seraient aux normes.

Et, en écho à cette regrettable annonce, quelques jours plus tard, l'actualité offre une illustration affligeante de la réalité. A défaut de saisir la justice, c'est elle qui nous a saisis. Voici l'histoire...

Pas même les pompiers !


Une mère de famille de 39 ans doit être entendue dans le cadre d'une garde d'enfants. Seul bémol, elle est en fauteuil roulant. Or le tribunal de grande instance de Briey (Meurthe-et-Moselle), qui l'a convoquée, n'est pas équipé de rampe d'accès. Il y a deux ans déjà, elle avait dû être transportée à bout de bras. Dans une interview accordée au Républicain Lorrain, madame Mujic explique que le personnel a refusé prétextant que « en cas d'accident, ils seraient responsables ». Les pompiers sont appelés en renfort mais refusent de se déplacer au motif qu'il n'y a personne en danger. On recherche un autre accès mais tous sont précédés de marches. Qu'à cela ne tienne, cette fois-ci l'audience se déroulera en pleine rue ! Le juge se rend donc sur le trottoir, en présence de la greffière, de l'avocat de Mme Mujic et de son ex-mari.

Procès sur place publique


La presse s'est évidemment emparée de cet « incident » avec une certaine ferveur, ne manquant pas d'évoquer, avec de spectaculaires effets de manche, les « procès sur la place publique » et autres diableries d'un temps révolu. Mais sans céder au spectaculaire, ce « fait-divers » illustre de manière assez cruelle la situation de l'accessibilité en France. Combien d'autres humiliations de ce type faudra-t-il encore pour que « justice soit faite » pour tous les citoyens handicapés ?

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 07-01-2015 par julot :
l'humiliation n'est 'elle pas du coté du juge?Il a accepté de s'abaisser.Il faut que chacun de nous sache reconnaitre ses limites .Pour pas l'accescibilité du mont blanc aux handicapés? Certains de ces handicapés ont surmonté ce problème en devenant des exemples mème pour les valides sans se plaindre continuellement et faire dépenser des millions d'euro a 97% de la population pour sois disant ètre comme tout le monde.Sachez que vous montez les gens contre vous rien que pour le stationnement dans les grandes surfaces ou très peu de places qui vous sont réservées sont occupées .Malheureusement beaucoup d'entre vous sont aigris et méchants et je sais de quoi je parle . Alors alors considérez les valides comme vous voudriez que l'on vous considère.A chacun son fardeau!!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr