Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Aide à domicile : des formations encore trop limitées

Résumé : L'association Handéo, qui analyse les besoins des personnes handicapées, vient de recenser les programmes de formation pour une meilleure prise en charge du handicap. Résultat : l'offre est variée mais reste limitée dans la pratique.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Comment former le personnel d'aide à domicile pour une meilleure prise en charge du handicap ? Pour le savoir, l'Observatoire national des aides humaines porté par Handéo et accompagné par le service de prestations 2VousàNous, a publié un baromètre des organismes et formations disponibles en France. L'étude, rendue publique en mai 2016, recense 149 organismes et 555 programmes de formation destinés aux personnels des services d'aide à domicile. « Nous avons identifié ces informations après avoir recherché sur Internet, consulté les catalogues de formation et envoyé des questionnaires aux organismes de service d'aide à domicile partout en France », explique Alexandre Perdriau, de l'association Handéo.

Répartition pas assez homogène

Si l'offre de formation paraît étendue et diverse, Handéo regrette qu'elle ne soit pas répandue de façon homogène sur le territoire français. « Les programmes proposés pour une meilleure prise en charge des personnes handicapées manquent surtout dans la région Centre, en Midi-Pyrénées et dans le Languedoc-Roussillon, ainsi qu'en Bourgogne et en Franche-Comté », constate M. Perdriau. En revanche, l'offre de formation est la plus concentrée en Île-de-France, en Aquitaine, dans le Bas-Rhin ainsi qu'en Rhône-Alpes et du côté d'Aix-en-Provence.

Peu d'experts de l'intérieur

Le baromètre, consultable sur le site d'Handéo, atteste que les formations de prise en charge du handicap accessibles aux services d'aide à domicile sont assez variées dans leurs programmes. Elles traitent de thématiques telles que « la bientraitance », « la compréhension du handicap à domicile », ou encore « être référent handicap de sa structure ». Des thèmes essentiels mais trop peu abordés « de l'intérieur », pour les observateurs de l'enquête. Selon Handéo, les personnes en situation de handicap font encore trop peu partie du personnel de formation. « Nous souhaiterions que ces programmes soient animés par davantage de formateurs en situation de handicap, qui puissent à la fois parler de leurs expériences et mettre à profit leurs capacités pédagogiques », affirme M. Perdriau. Si les organismes de formation ne font pas uniquement appel à des professionnels, ils sont donc de plus en plus encouragés à mobiliser des « experts de l'intérieur » et des témoins tels que des aidants familiaux ou des personnes en situation de handicap psychique ou moteur.

Bientôt un moteur de recherche ?

En 2013, Handéo avait déjà publié une enquête sur le secteur de l'aide à domicile. L'étude démontrait que les professionnels étaient déjà en demande de formation (lire article ci-dessous). À terme, l'association souhaite développer un moteur de recherche qui puisse permettre, grâce à des mots clés, de trouver la formation la plus proche et la plus adaptée au service d'aide à domicile. La démarche pourrait créer plus de lien entre les personnels éducatif, médico-social et sanitaire, afin de développer, de façon durable, une meilleure prise en charge des personnes en situation de handicap.

© Handéo

Lire les réactions et réagissez !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 20-05-2016 par Robert :
Je suis aidant de mon épouse et de ma belle-mère:
il serait bon d'intégrer les aidants à ces formations car pour eux quasiment rien n'existe et pourtant nous sommes en première ligne et bien souvent pour un très long moment.
Non pas pour se substituer aux professionnels mais pour savoir et souvent comprendre et apporter notre aide dans les meilleures conditions.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut