L'AAH augmentera bien de 25% sur cinq ans

Résumé : En marge des déclarations du président Sarkozy, le ministre du Travail Xavier Bertrand a affirmé que l'augmentation de 25% de l'allocation adulte handicapé (AAH) sur cinq ans serait 'tenu'.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le ministre apporte trois arguments pour réaffirmer cet engagement :

  • Le Président souhaite tenir, sans exception, les engagements pris lors de la campagne présidentielle. Ce serait bien la première fois qu'une personnalité politique respecte l'ensemble de ses promesses de campagne. Mais, pourquoi pas. Le ministre en fait une «question d'éthique».
  • Ensuite, l'augmentation de 25% en 5 ans de l'AAH s'inscrit dans une logique de «pouvoir d'achat» et «d'efficacité». Le ministre affirmant que nombre de personnes handicapées l'attendent pour améliorer leur niveau de vie. Nous ne pouvons qu'approuver une telle logique et un tel constat. Le ministre en profite pour préciser que la revalorisation de l'AAH en 2008 (5%) représente un surcoût de 51 millions d'euros à la charge de l'Etat.

Xavier Bertrand a ensuite apporté des éléments de compléments sur l'idée du chef de l'Etat, concernant la mise à plat des conditions pour obtenir l'allocation adulte handicapé. Cette obtention devrait, à l'avenir privilégier l'accompagnement à l'emploi. Par exemple, le président Sarkozy souhaite la suppression des critères qui empêchent de bénéficier de l'AAH alors qu'on s'est engagé dans une démarche d'emploi. Derrière cette idée présidentielle, le ministre précise la logique de la réforme qui est de permettre à d'avantage de personnes d'être éligible à l'AAH mais surtout de privilégier le retour vers l'emploi.

Cela permettra, selon Xavier Bertrand "de garantir que l'accès à l'emploi se traduit toujours par une amélioration du revenu global des personnes handicapées, par un dispositif d'intéressement qui pourrait être simplifié et amélioré", de "mieux déterminer les personnes handicapées en capacité d'accéder à l'emploi pour les faire bénéficier d'un programme personnalisé d'accompagnement, et enfin de "mobiliser les employeurs autour d'un pacte national pour l'emploi des personnes handicapées".

Dans cet esprit, le ministre veut mettre en place des concertations sur plusieurs idées, comme par exemple:

- le soutien à la mise en accessibilité des locaux professionnels,
- l'aide au financement des travaux pour les entreprises qui s'engageraient dans le pacte,
- l'aide au recrutement dans les PME,
- l'aide à la formation professionnelle

Gageons que la manifestation du 29 mars prochain se tiendra, entre autre, dans un esprit de vigilance quant à la réalisation de toutes ces idées et promesses. Il était temps que les personnes handicapées et les familles concernées, manifestent leur "citoyenneté" à l'aune des promesses faites depuis des décennies.
Souhaitons aussi que la manifestation "ni pauvre, ni soumis" du 29 mars à Paris ne soit pas « récupérée » politiquement par ceux qui n'ont d'autres soucis que la reconquête du pouvoir. Elle y perdrait en force. D'ailleurs, il est malheureux qu'elle soit déja "noyée" parmi d'autres manifestations. Son message risque d'en être altéré.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 26-03-2008 par Jeanne 84 :
Bonjour,

avant de parler de 5 % de revalorisation de l'AAH il faudrait que cela soit effectif or à ce jour seulement 1,1% ont été accordés en janvier alors que cette allocation n'avait pas été augmentée DU TOUT en 2007, même pas sur le coup de la vie, du jamais vu. Quand bien même la promesse d'augmentation de 3.9 % serait tenu en septembre sera ne ferait que ratrapper le retard de 2007 et n'aboutirait en aucun cas à une revalorisation de ce revenu minimum d'insertion qui est pour ceux qui ne peuvent travailler un revenu maximum à vie !!
Il oublie de rappeler que cette allocation dépend toujours des ressources du foyer ce qui sous-entend pour le conjoint d'une personne handicapée qui ne peut travailler qu'il va travailler plus pour gagner toujours autant.

Le 26-03-2008 par mogemo :
Avez vous remarqué que les membres de la nation qui réussissent (un peu) à se faire ntendre ce sont ceux qui votent.
Un pas serait fait dans la reconnaissance de la citoyenneté des personnes handicapés en leur donnant (ou à leurs représentants légaux) le droit de vote.
Par ailleurs, pourquoi toujours ne considérer que les handicapés relativement légers, et jamais les grabataires...qui ont besoin de beaucoup plus d'assistance !!!!

Le 26-03-2008 par nadine1957 :
Le Président parle toujours de la mise à l'emploi même quant on a des soucis de santé, alors que compte t'il faire de nous ? nous jeter à la poubelle ? (c'est marche ou meurt !!!). Ce monsieur à la santé,tant mieux pour lui ! que croit t'il ? à 52 ans (interdit de parler de santé sinon gare à nous) quant va t'il comprendre que la santé passe avant le travail et qu'il faut quant même que l'on ai les moyens de vivre décemment ? quant on a pas une bonne santé, on ne l'a pas choisi en général, mais est-ce pour cela que l'on doit s'interdir de manger normalement, faute d'argent et de vivre normalement ? qu'en pensez-vous ? et pour les pensions d'invalidité de la CPAM qui sont ridicules, à quant la revalorisation ? je crois que l'on sera toujours perdants, l'inflation étant toujours plus importantes (loyers, charges, etc ...)

Le 26-03-2008 par Claudine :
Bonsoir,
Si on lit bien l'article, il faudrait faciliter l'emploi des handicapés, mais ils penses "ses braves gens" qu'on est handicapé par des maladies, des douleurs, des atrophies qui ne nous permettent pas de travailler, on arrive tout juste à vivre, à tenir debout, à se déplacer, ils pensent qu'on le fait exprès d'être malade, handicapé? c'est ridicule cette manière de penser, et surtout nous les handicapés qui ne peuvent pas travailler on a besoin d'un revenu convenable, et pas d'une augmentation ridicule de 5%!! Lorsqu'on voit l'argent dépensé pour telle manifestation, et qu'on regarde à nous augmenter, c'est affolant!!
En tout cas si le Gouvernement le voulait vraiment il pourrait nous verser à chacun une somme plus importante, et aussi alléger toutes les démarches qu'on nous demande de faire alors qu'on est invalide, malade!!
merci
Cordialement et solidairement avec chaque invalide, malade, handicapé
Claudine

Le 26-03-2008 par MEYER JC :
Les 25% d'augmentation devaient être accordés tout de suite. Dans 5 ans avec le pouvoir d'achat qui s'érode continuellement, la situation matérielle sera la même qu'aujourd'hui.
Où en est la revendication de ne plus tenir compte des revenus du foyer..Quelle avancée!!!!

Le 26-03-2008 par paillet :
Tout a fait d accord avec la personne qui vient d'écrire ci dessus parce que moi je suis dans le même cas. C'est une honte d être considéré comme cela d être dégrade encore plus par la sous estime de l'état.

Le 26-03-2008 par barthe70300 :
Très bien dit Nadine. Surtout nous mettre au travaille comme si cela n'était pas dure déjà pour nous de ne plus pouvoir travailler comme les autres .Pour encore beaucoup de personnes nous sommes déjà des bêtes curieuses alors dans le mondes du travaille je ne vous dit pas. Et les employeurs qui disent que le boulots ne cours pas les rues pauvres de nous.Il va y avoir beaucoup d'abus de la part des médecins conseil pour plaire au gouvernement.Des gens ne seront plus pris comme handicapés.Je ne demandé si il fallait que j'amène ma tiers personne au travail avec moi. Pauvre FRANCE qui va à la dérive vu que l'on ne respect plus personnes même les malades??

Le 27-03-2008 par zouet :
Vous parlez toujours de l'AAH mais pour ceux qui comme moi n'ont pas le droit a l'AAH uniquement a l'allocation handicapé de la CPAM celle ci est bien moins importante, pourquoi ne pas la revaloriser au même titre que l'AAH ? Pourquoi il y a une aussi grosse différence entre deux pensions d'invalidité ?
Est-ce que le fait d'être reconnu invalide par la CPAM n'est pas égal a l'autre et que les sommes versées ne soient pas les même. Déjà que les pensions ne nous permettent pas de vivre décemment, alors la c'est le bouquet. Que Monsieur le Président de la République essaie de vivre quelques mois seulement avec ce que l'on a pour vivre on verra s'il arrivera à joindre les deux bouts sans excès. Que l'on mette tous les handicapés au même niveau, ce serait déjà une grande chose dans l'avancement d'un projet de Monsieur le Président de la République, si vraiment il tient ses promesses toutes les pensions d'invalidités doivent être aux mêmes niveaux.

Le 27-03-2008 par Bip :
C'est n'importe quoi ! + 5% autant faire la manche...tjrs de beaux discours et bcp de médiatisation, alors que c'est totalement déconnecté de la réalités des gens et familles concernées...!

(Papa de Simon / 15ans - MLD "touchant" encore l'AEEH...mais tout à fait solidaire.)

Le 28-03-2008 par ableur du var :
Je dois aussi dire que ceux de l"AAH ont obtenu que les sommes payées ne soient pas récupéré sur l'héritage alors que cette mesure célérate est maintenu pour ceux du ISF.
Je formule un souhait:c'est que lorsque les associations obtiennent des avancées,elles ne se contentent pas de l'application à l'AAH seulement car,c'est une tactique bien connues qu'utilise le gouvernement:"diviser pour mieux régner",ou à bons comptes !!!!!!

Le 28-03-2008 par Ségo :
Je ne me souviens pas lorsque la gauche était au pouvoir des lois sur le handicap qu'elle a initiées, ni des pourcentages de revalorisation de l'AAh qu'elle donnait. Quelqu'un peut il me le rappeler? Merci

Le 29-03-2008 par poisson-lune :
Je propose que les personnes qui font l'effort de travailler garde le droit à l'AAH et qu'on oblige les entreprises à enbaucher des "handicapés" et qu'on fasse la différence entre un "tétraplégique" et un autre handicap moins lourd. si on augmente l'AAH, les jeunes ne chercheront plus à travailler et ils seront encore plus exclus. il faut encourager ceux qui font l'effort d'être de vrais citoyens. Quand ils travaillent ils perdent toutes les aides, ce n'est pas juste.

Le 29-03-2008 par poisson-lune :
Je propose que les personnes qui font l'effort de travailler garde le droit à l'AAH et qu'on oblige les entreprises à enbaucher des "handicapés" et qu'on fasse la différence entre un "tétraplégique" et un autre handicap moins lourd. si on augmente l'AAH, les jeunes ne chercheront plus à travailler et ils seront encore plus exclus. il faut encourager ceux qui font l'effort d'être de vrais citoyens. Quand ils travaillent ils perdent toutes les aides, ce n'est pas juste.

Le 28-05-2008 par Claudine :
Bonjour,
l'augmentation de notre AAH sur 5 ans, c'est trop long, on ne peut plus vivre ainsi, et arrêtez de parler de reclassement, c'est pas "vouloir c'est pouvoir" c'est faux!!! Mon fils est malade et il ne peut plus travailler, même si il n'a que 35 ans, la douleur ne se voit pas!!
Et on a besoin d'aide!! Ras le bol de cette précarité, personne ne pense vraiment à nous!
merci
claudine

Le 09-01-2009 par boubourse :
Moi je suis invalide suite à la minimisation d'un handicap:Reclasser emploi COTOREP avec tous les avantages acquis en grande partie à l'employeur qui m'a employé comme larbin à travail égal et même plus qu'une personne dite normale mais à salaire inégal(je suis donc devenu invalide mais rémunéré par la sécurité sociale)"ma pension est de 671 euros: mais comme je touche 170 euros d'at"je n'ais droit à rien (est-ce que pour cet handicap aggravé par d'autres problêmes médicaux suite à cette mesestimation de mon handicap initial(je dois lutter juridiquement pour obtenir gain de cause)aura également la possibilité de voir ces ressources augmentées.

Le 17-01-2009 par poulain :
l'augmentation de notre AAH sur 5 ans,c'est trop long,on ne peux pas vivre,payer les factures ,mon concubin n'a le droit à rien ,je n'ai comme ressources que 652.60€,il faut payer le loyer,l'EDF,assurance habitation,l'eau,ext il ne me reste pour vivre à peine 100€,je déprime.Le gouvernement ne pense pas à nous,on voudrais pouvoir travaillé,mais moi je ne peux pas

Le 10-03-2009 par barthe70300 :
Pour beaucoup qui touche AAH la vie est devenu tres dure ont vient de nous accorder une augmentation. Mais rien de plus pour l'année 2009 comment vivre dans le respect sans aller mendier pour pouvoir payer toute nos charges et quand une assistante social vous dit vous savez droit a rien car vous n'est pas au RMI eux ils ont la CMU les allocations logement sont beaucoup plus élever plus divers aide .Le plus grave c'est qu'eux ils peuvent travailler.Pour beaucoup d'entre nous deja ce lever s'habiller ça demande beaucoup d'effort et de souffrance.Ce qui ma fait bondir c'est que le gourvement vont leur donner 200€ pour ameliore leur revenu.Merci Monsieur Le President

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr