Perce-Neige : 50 ans pour les "enfants pas comme les autres"

Résumé : Lino Ventura lançait Perce-Neige voici 50 ans pour les "enfants pas comme les autres".

Par , le 

Réagissez à cet article !

Paris, 2 déc 2015 - L'image était en noir et blanc, c'était l'ORTF : Le 6 décembre 1965, Lino Ventura, star du cinéma et père d'une fillette handicapée, lançait un appel à l'aide pour ces « enfants pas comme les autres » et créait peu après l'association Perce-Neige.

Cinquante ans plus tard, « l'engagement, la volonté restent intacts », souligne Christophe Lasserre-Ventura, petit-fils de l'acteur (1919-1987) et président de Perce-Neige, à la veille de la Journée internationale des personnes handicapées.
« Je suis père d'une enfant ″pas comme les autres″ (...) A 20 ans, même la Sécurité sociale les renie, ils n'ont plus droit à rien », s'insurgeait Lino Ventura dans son appel télévisé. Très peu ont la chance d'être accueillis « dans des instituts subventionnés », poursuivait l'inoubliable interprète des « Tontons flingueurs » ou d'« Un taxi pour Tobrouk ».

Avec sa femme Odette (décédée en 2013), il fonde en 1966 l'association Perce-Neige pour sensibiliser l'opinion et les pouvoirs publics, à une époque où aucun cadre législatif n'existe pour la prise en charge des enfants handicapés mentaux.
Une première Maison Perce-Neige est créée en 1982, suivie de plusieurs autres. Aujourd'hui, l'association gère une trentaine d'établissements qui accueillent près de 900 personnes handicapées et prévoit en 2016 l'ouverture d'une Maison dédiée à celles atteintes du Locked-in Syndrome (syndrome d'enfermement).
Une campagne et une photo associant 40 acteurs et actrices, dont Jean Dujardin ou Zabou Breitman, accompagnent dès décembre le cinquantenaire de l'association.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr