L'Apajh soumet son "pacte handicap" aux candidats

Résumé : "Faire société", c'est le nom du pacte handicap dévoilé par L'Apajh qui encourage les candidats à s'engager en faveur d'une société inclusive et de l'accessibilité universelle. Ainsi que sur des sujets considérés comme tabous.

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'APAJH (association pour adultes et jeunes handicapés) a invité le 14 mars 2017 les candidats à signer un "pacte handicap" axé sur "l'accessibilité universelle", c'est-à-dire un meilleur accès à des domaines tels qu'éducation, logement, emploi, soins ou encore sexualité.

"Faire société"

L'association attend des candidats "qu'ils s'engagent pour une société inclusive, qui s'adapte aux besoins de tous et donne sa place à chacun", a-t-elle indiqué dans un communiqué. Ce "pacte handicap" intitulé "Faire société" reprend les revendications de l'Apajh comme l'accès au logement, à l'emploi, à la formation, l'exercice de la citoyenneté, et "l'accès à un revenu décent grâce au revenu universel d'existence" qu'elle demande depuis des années.

Des sujets mineurs ou tabous ?

L'association met également en avant "des thèmes qui sont parfois jugés secondaires ou qui relèvent du tabou comme la sexualité", estimant qu'"avec les accompagnements nécessaires, le droit de la personne en situation de handicap d'avoir une sexualité épanouie doit être satisfait". Elle demande aussi aux candidats de favoriser la mixité des publics, handicapés ou non, dans le sport, la culture, les loisirs et les médias. Pour que chacun puisse se loger "selon son choix de vie", l'association estime que le parc locatif doit être adapté, et que les besoins et attentes des personnes doivent être mieux pris en compte au sein des établissements et services médico-sociaux.

Des personnalités s'engagent

La veille, ce sont Grand Corps Malade, Dominique Farrugia, Eglantine Eméyé, Josef Schovanec, Marie-Amélie Le Fur, Michaël Jérémiasz, Didier Roche, au total seize personnalités touchées par un handicap ou celui de leur enfant qui interpellent les candidats à la présidentielle dans une lettre ouverte (article en lien ci-dessous). "On doit cette initiative à Philippe Croizon qui interroge : "Quelle place pour les personnes en situation de handicap dans leur programme ?"

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr