Nestlé recrute sur Hello Handicap

Nouveau, au Louvre : une visite en LSF sur smartphone

Résumé : La Petite galerie du Louvre propose, via son application mobile, des vidéos commentées en langue des signes pour accompagner les visiteurs malentendants au fil de l'exposition. Tout savoir d'Hercule à Dark Vador, jusqu'au 4 juillet 2016.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Améliorer l'accessibilité à l'art grâce à des vidéos téléchargeables... Voici une idée concrétisée par l'association Action handicap France, qui vient de concevoir, avec la Petite galerie du Louvre, un éventail de commentaires filmés en langue des signes française (LSF) pour alimenter le parcours de son exposition. Le projet a abouti à 14 vidéos, animées par la comédienne Isabelle Voizeux et par l'interprète Elodie Grandmaire, téléchargeables sur iPhone et smartphones grâce à l'application mobile Petite galerie (en lien ci-dessous).

Une vidéo sous-titrée et en LSF

Une fois téléchargée, une vidéo sous-titrée, de quelques minutes, permet de découvrir une œuvre et son histoire. Sur fond noir, l'interprète explique ses caractéristiques, sa signification, les personnages qui la composent, le contexte dans laquelle elle a été créée. A l'occasion de sa première exposition « Mythes fondateurs, d'Hercule à Dark Vador», ouverte jusqu'au 4 juillet 2016, le public malentendant peut ainsi profiter de commentaires éclairants sur les figures importantes de la mythologie grecque comme sur le casque de Dark Vador.

Un nouvel espace dédié aux plus jeunes

Nouvel espace pérenne dédié à la découverte et à la pédagogie, la Petite galerie, située dans l'aile Richelieu du Louvre, propose de s'initier à l'art en explorant des thèmes majeurs, de la préhistoire à l'époque contemporaine. Elle souhaite s'adresser aux jeunes et est ouverte durant toute la période scolaire. Les visites y sont généralement guidées pour donner un maximum de clés d'observation et d'explication des œuvres au public. « Au Louvre, nous organisions aussi des visites en langue des signes, en lecture labiale », explique Michel Lo Monaco, chargé de programmation handicap au musée du Louvre.

Des personnes handicapées aux manettes

A l'origine de ces supports vidéo, sept membres de l'association Action handicap France se sont mobilisés pour convenir de la qualité d'usage du support avec le Louvre. Composée en partie de personnes malentendantes, malvoyantes ou avec un handicap moteur, l'équipe a accompagné le musée pour rendre le dispositif le plus efficace possible. Le pari semble réussi : grâce à ces 14 vidéos de court format, la Petite galerie met à disposition des visiteurs malentendants et sourds un véritable outil pédagogique pour enrichir leur visite et la rendre parfaitement compréhensible. Seule condition indispensable pour y avoir accès : être en possession d'un smartphone.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr