USA : le port d'arme facilité en cas de handicap mental

Résumé : Les Etats-Unis, revenant sur une réglementation récente d'Obama, veut faciliter l'achat d'armes à feu par les personnes avec un handicap mental. Selon les Républicains, " il n'y a aucune preuve qu'ils représentent une menace à l'ordre public ".

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

La Chambre des représentants des Etats-Unis, à majorité républicaine, a voté le 2 février 2017 pour annuler une réglementation récente de l'ère Obama qui visait à interdire aux personnes avec un handicap mental de posséder des armes à feu. Ce texte réglementaire imposait aux services de la sécurité sociale de transmettre les noms des bénéficiaires d'allocations considérés comme irresponsables ou handicapés mentaux au fichier central d'interdiction de possession d'armes, géré par le FBI (fichier NICS). C'est ce fichier que les armuriers doivent impérativement consulter avant de vendre une arme, afin de vérifier le casier judiciaire de l'acheteur, et s'il a le droit d'en acquérir.

2ème amendement de la Constitution

"Il n'existe aucune preuve que ceux qui reçoivent des allocations pour handicap de l'administration de la sécurité sociale représentent une menace à l'ordre public", a déclaré l'élu Républicain Bob Goodlatte. Les Républicains estiment qu'une fois un nom ajouté au fichier NICS, les procédures d'appel sont "fastidieuses", ce qui priverait les citoyens concernés de l'exercice de leur droit à posséder une arme, conféré selon eux par le deuxième amendement de la Constitution.


Le Sénat doit encore voter pour confirmer cette annulation. Rappelons qu'en 2013, l'Etat de l'Iowa avait autorisé ses citoyens aveugles à détenir une arme mais également à la porter en public (article en lien ci-dessous).

© mariesacha/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 07-02-2017 par Marc :
Un pays qui fait rever

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches