L'ARS Ile-de-France lance son Espace handicap innovation

Résumé : Des expériences innovantes en faveur de l'autonomie des personnes handicapées ? L'ARS Ile-de-France va les rassembler et les promouvoir dans son nouvel Espace handicap innovation. Elle vise 5 000 solutions nouvelles d'ici 2022.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Encourager l'émergence de solutions nouvelles pour les personnes handicapées ? Annoncé avant l'été 2018, dans le cadre de son plan handicap, l'Agence régionale de santé Île-de-France lance l'Espace handicap innovation. Il a pour objectif de promouvoir toutes initiatives innovantes, conduites en France ou à l'étranger, qui favorisent l'autonomie et l'inclusion des personnes en situation de handicap.

Echange de points de vue

A travers ce plan de transformation de l'offre, en mobilisant des ressources jugées « sans précédent » et en « engageant une démarche innovante », elle souhaite aboutir à la création de plus de 5 000 solutions nouvelles d'ici 2022 et s'approcher du « zéro sans solution » (article en lien ci-dessous). Ce nouvel espace s'inscrit dans cette dynamique. Il permettra d'échanger régulièrement points de vue et expériences en réunissant des personnes en situation de handicap, acteurs de terrain (professionnels du soin et du prendre soin, aidants, gestionnaires, acteurs associatifs ou institutionnels engagés dans le soin ou l'accompagnement), personnalités qualifiées et chercheurs de différentes disciplines. Il doit ainsi permettre, selon l'ARS « une large réflexion qui dépasse les convictions et les conventions, et l'enrichissement des projets de chacun en éprouvant leur validité par la confrontation avec d'autres expériences ». Il réunit pour le moment une quarantaine de personnes.

Des expériences à suivre

Le site internet de l'ARS Île-de-France proposera dans les prochains mois des présentations sous forme de « retours d'expérience », témoignages, bibliographies, fruits des travaux conduits dans le cadre d'Handicap Innovation. Certaines réussies, difficiles mais parfois aussi ayant échoué. Une première rencontre s'est tenue le 20 septembre 2018 qui a permis d'auditionner la Fondation OVE sur une plateforme dédiée aux personnes souffrant d'Alzheimer. Située à Crolles, dans l'Isère, elle prévoit à la fois un accompagnement à domicile, un accueil temporaire et un accueil permanent en journée. Une expérience innovante qui fait le choix d'une approche inclusive puisque les maisons d'accueil ne sont pas fermées et les résidents peuvent sortir s'ils le souhaitent. Un exemple à suivre…

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr