L'association Un sourire pour l'espoir ou USPE

Résumé : Depuis 2003, Un sourire pour l'espoir (USPE) informe et accompagne les familles confrontées au handicap moteur en les aidant à améliorer la condition physique de leurs proches grâce à la pratique de nouvelles techniques et thérapies.
le 

Qui sommes-nous ?

L'association « Un sourire pour l'espoir » est née en 2003 du combat d'une mère qui a exploré le monde pour trouver des solutions d'autonomie pour son fils né handicapé moteur. Cet enfant a appris à marcher grâce à la pratique de thérapies alternatives et complémentaires découvertes en Europe et à l'étranger. Antonie Moradel a créé « Un sourire pour l'espoir » il y a 15 ans pour permettre à tous de profiter de ces techniques.

La Maison de l'espoir

« Un centre de mieux être pour tous »

Après avoir accompagné les familles à l'étranger durant 12 ans, l'association a mis en place, en 2015, la « Maison de l'espoir » (MDE). Localisée à 30 km au sud de Paris, dans le département de l'Essonne, la MDE se définit comme un espace dédié aux bénéficiaires (de l'enfant à l'adulte) qui permet, en un seul lieu, de pratiquer diverses techniques innovantes découvertes dans le monde entier.

Des techniques thérapeutiques innovantes et performantes

Au sein de la MDE, nous nous efforçons de trouver une réponse adaptée à chaque cas. Nous proposons un accompagnement global pluridisciplinaire :

• Le biofeedback EMG du docteur Bernard Brucker est un type de biofeedback spécifique pour les personnes présentant des lésions cérébrales (AVC, IMC, little, TC, CP…) leur permettant de retrouver une meilleure posture et de l'autonomie.

• Le neurofeedback est une technique validée cliniquement dans la gestion de la douleur et le trouble déficitaire de l'attention avec/sans hyperactivité (TDA/H), l'autisme et d'autres troubles…

• Les AEI (Apprentissages et entraînement intensifs) est un programme stimulant pluridisciplinaire adapté au rythme de chacun afin d'éduquer le cerveau par des apprentissages et de rééduquer le corps autrement par des exercices physiques divers, intensifs et variés.

• La myoténofasciotomie, pratiquée par le docteur Nazarov, avec lequel nous collaborons depuis 11 ans, se fait en Espagne, cette technique chirurgicale vise à restaurer la biomécanique des muscles par une opération non invasive en supprimant les fibres raccourcies sans toucher aux fibres saines, aux tendons ou aux nerfs de personnes présentant des lésions cérébrales de l'enfant à l'adulte.

Une équipe de spécialistes

Une équipe de professionnels de santé, de spécialistes et de thérapeutes spécialisés et formés aux techniques innovantes travaille à tour de rôle avec les bénéficiaires. Les apprentissages quotidiens en ambulatoire durent entre 2 et 4 heures et s'étendent sur un maximum de 4 semaines. Pour des résultats durables, les sessions sont renouvelées tous les 3 à 6 mois.

Espaces pour les accompagnants

Nous avons créé des espaces de bien-être, aussi bien pour les bénéficiaires en situation de handicap que pour les parents et les accompagnants.

Un modèle social, économique et solidaire

Les activités sont autofinancées par les familles, leurs proches, les collègues, les comités d'entreprise, les levées de fonds, les appels aux dons mais aussi grâce à des concours et appels à projets auxquels l'association participe activement. La mise en œuvre de notre modèle est, entre autres, animée par l'idée fixe qu'un enfant autonome aujourd'hui est un adulte qui coûtera moins cher à la société et au contribuable dans le futur.

Découvrez nos actions, visitez notre site et inscrivez-vous à nos activités (liens ci-dessous).

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr