Autisme : le film qui dévoile une France à vif !

Résumé : " Solutions d'espoir ", c'est la rencontre de Romain Carciofo avec l'autisme. Le réalisateur a parcouru la France pour répondre à une question : comment accompagne-t-on les personnes autistes ? 52 min. sans concession, en replay sur France 3.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Aux yeux de la plupart des Français, l'autiste, c'est « Rain man ». Presque une insulte ou une image banalisée pour exprimer une fermeture aux autres. Or le réalisateur Romain Carfioro a voulu montrer une toute autre réalité. « Pour ceux qui le vivent, l'autisme est une condamnation à la souffrance et à l'isolement. Il faut que ça change. » Soutenir cette évolution nécessaire est l'ambition profonde de son documentaire « Solutions d'espoir, un regard sur l'autisme en France ». Romain l'a construit comme un road-movie entre désespoir et espoirs de solutions, où il invite le spectateur à la découverte de l'autisme, sur ses propres pas.

« Vivre en prison ! »


Tout au long de ses 52 minutes, ce documentaire aborde des situations qui sont parfois dramatiques, violentes mais dévoilées sans concession. Les parents d'Olivier n'ont pas voulu laisser leur fils en psychiatrie. Ils ont choisi de vivre avec un trentenaire qui a l'esprit d'un enfant de trois ans. Selon eux, c'est comme « vivre en prison ». A leur domicile, tout est cadenassé : le livre, le journal, la chaise, la déco... Lors d'une crise, ils ont dû porter des gants et un bonnet pendant une semaine pour se protéger des griffures de leur fils. Selon Mireille Lemahieu, présidente d'Autisme France Rhône-Alpes, qui témoigne dans ce film, « aujourd'hui, de nombreuses familles se trouvent complètement démunies. Il n'y a pas assez de lieux de prise en charge adaptés. » Or cet accompagnement exige un véritable savoir-faire qui ne devrait pas être laissé exclusivement à la responsabilité des parents. Ce que confirme Laurent Petit, directeur du Centre pour adultes avec autisme en Poitou (CAAP) : « Accompagner une personne avec autisme, ce n'est pas uniquement de l'amour, c'est aussi beaucoup de méthodologie. Cela doit être très précis et demande de l'abnégation. »

Grande cause nationale 2012


« Je n'ai pas la prétention de dire que ce film changera les choses, confie le réalisateur, et qu'il nous fera rattraper les trente ans de retard qu'a notre pays sur l'accompagnement de l'autisme, aussi bien dans la prise en charge psychiatrique que médico-sociale. Mais, ce qui est certain, c'est qu'il participe au débat ouvert en 2012 avec la décision du gouvernement de faire de l'autisme la grande cause nationale de l'année. Peut-être le départ d'une prise de conscience collective pour les « solutions d'espoir » qu'attendent des milliers de famille et un changement de mentalité dans le grand public. »

« Solutions d'espoir, un regard sur l'autisme en France », 52 minutes, réalisé par Romain Carciofo, V2 lam productions.

www.solutionsdespoir.com

Voir ce film...


• La bande annonce : www.youtube.com/watch?v=-kAY5gefeac
• En streaming sur toutes les antennes France 3 le 22 décembre 2012 à 17h

• En replay pendant 5 semaines sur le site de France 3 Pays de Loire à compter du 22 décembre 2012 : http://pays-de-la-loire.france3.fr/2012/12/17/solutions-despoir-lautisme-un-handicap-comme-un-autre-166743.html

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 20-12-2012 par loisir :
Quand est ce que les autorités françaises décident d'ouvrir des lieux de vie pour les adultes autistes en errance en Belgique. J'ai pu témoigner des situations lamentables où les adultes avec autisme sans langage verbal végètent et d'année en année l'argent des contribuables français continue d'alimenter un commerce juteux pour certains établissements belges. Les parents vieillissant,affaibli(e)s continuent de se culpabiliser d'avoir abandonné leurs enfants et ne savent même pas comment leurs enfants sont traités dans certains centres belges où la prise en charge n'est pas ce que l'on nous a fait croire.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches