Les symptômes d'autisme de certains enfants disparaitraient

Résumé : Certains enfants avec un diagnostic d'autisme en bas âge voient leurs symptômes totalement disparaître en grandissant, selon une recherche effectuée aux Etats-Unis.

Par , le 

WASHINGTON, 18 jan 2013 (AFP) -
"Bien que l'autisme persiste généralement toute la vie, cette découverte laisse penser que ce syndrome peut connaître des évolutions très diverses", souligne le Dr Thomas Insel, directeur de l'Institut américain de santé mentale (NIMH) qui a financé ces travaux.

L'étude a été menée par le Dr Deborah Fein, de l'université du Connecticut (nord-est) avec 34 sujets de 18 à 21 ans diagnostiqués d'autisme très tôt dans leur vie et qui, en grandissant, fonctionnaient tout à fait normalement.

Ces jeunes n'avaient plus de problèmes d'expression, de communication, de reconnaissance des visages ou pour socialiser, ce qui caractérise l'autisme.

Cette recherche, publiée dans la revue de "Child Psychology and Psychiatry", s'est penchée sur le fait de savoir si le premier diagnostic d'autisme était bien exact et si ces jeunes étaient effectivement devenus "normaux".
Et la réponse a été affirmative dans les deux cas, a noté le Dr Insel.

Les résultats de cette étude conduisent aussi à penser que les difficultés de socialisation de ces enfants étaient plus légers mais qu'ils avaient en revanche des problèmes aussi sévères de communication et de mouvements répétitifs que les autres autistes.

Pour l'évaluation mentale des 34 sujets de l'étude, les chercheurs ont utilisé des tests cognitifs et d'observation standard ainsi que des questionnaires soumis à leurs parents.

Pour l'étude, ces jeunes devaient être dans des classes normales au lycée ou à l'université et ne bénéficier d'aucun service spécial pour les autistes.

Cette étude n'a pas été en mesure de déterminer la proportion d'enfants diagnostiqués d'autisme qui finiront par voir disparaître leurs symptômes.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations »
"Tous les enfants autistes sont capables de progresser avec les thérapies intensives. Mais dans l'état actuel de nos connaissances la plupart ne parviennent pas à faire disparaître les symptômes", relève le Dr Fein qui espère que d'autres recherches vont aider à mieux comprendre ces mécanismes.

js/are

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches