1,2 million d'euros pour l'autisme en Seine-Maritime

Résumé : Dans le cadre du 3e plan autisme, 1,2 millions d'euros seront débloqués pour soutenir des actions en Seine-Maritime. La création d'une plateforme d'intervention précoce et la rénovation d'une MAS.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Suite à leur voyage le 5 février 2016 en Seine-Maritime, Marisol Touraine, ministre de la Santé, et Ségolène Neuville, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, annoncent un soutien financier de 1,2 million d'euros en Seine-Maritime dans le cadre du troisième Plan autisme.

300 000 euros pour une plateforme d'intervention précoce

Un premier financement, à hauteur de 300 000 euros par an, sera consacré à la première plateforme d'interventions précoces pour les jeunes enfants, âgés de 18 à 36 mois, ayant un trouble du spectre de l'autisme.  Portée par le Centre d'action médico-sociale précoce (CAMSP) du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Rouen, cette plateforme permettra d'assurer : un suivi intensif de 15 heures en moyenne par enfant et par semaine et des pratiques professionnelles conformes aux recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) et de l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médicaux-sociaux (ANESM).

900 000 euros pour rénover une MAS

Le deuxième financement, d'un montant de 900 000 euros, contribuera au financement des travaux de rénovation et d'aménagement de la Maison d'accueil spécialisée (MAS) « Terres de Rouvre », située à Notre-Dame-de-Bondeville en Seine-Maritime. Ce financement permettra notamment à l'établissement d'améliorer les conditions d'hébergement des résidents (adultes présentant des troubles du spectre de l'autisme) en aménageant des unités de vie pour 5 à 6 personnes et de créer plus de salles d'activité, de repos et de loisirs.

Paroles de ministres

« Dans le cadre du 3e Plan autisme, ces deux projets en Seine-Maritime sont une réponse concrète à l'attente des familles » a déclaré Marisol Touraine, ajoutant que : « Depuis 2012, le gouvernement est résolument engagé pour  améliorer l'accompagnement des personnes autistes tout au long de leur vie ». « La qualité doit être au rendez-vous et c'est le cas ici pour ces deux projets. Je souhaite que la France fasse partie des pays en pointe dans le domaine de l'autisme et particulièrement pour les interventions précoces recommandées chez les jeunes enfants » a ajouté Ségolène Neuville.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 09-02-2016 par Bonne nouvelle :
Le monde des humains ne grandira pas si l handicap n est pas mis en avant de tous les projets

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches