Baptême en Porsche? 100 personnes handicapées au RDV !

Résumé : Eprouver des sensations extrêmes dans une Lotus ou une Mustang, ce sera un baptême de la vitesse pour une centaine de personnes handicapées le 15 mars 2014. La 5ème édition de " Malte à Montlhéry " à plein gaz !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Bentley, Lotus, Aston Martin, Porsche, Mustang, Rolls Royce, Morgan... Chaque année, en mars, l'Ordre de Malte France organise une manifestation pour permettre aux personnes handicapées d'accéder au sport automobile et aux voitures de prestige. Ses résidents auront le privilège de s'assoir sur le cuir de voitures de sport anciennes, datant de 1945 à 1975. La rencontre de deux mondes improbables ; l'inaccessible enfin accessible, le temps d'une journée, sur le circuit mythique de Montlhéry  (Essonne) !

Le 15 mars à Montlhéry

Ce sera, en 2014, la cinquième édition de ce rendez-vous à plein régime : « Sport auto handicap : Malte à Montlhéry ». Le 15 mars, plus de 100 personnes handicapées seront ainsi les passagers d'un jour de ces modèles sportifs et de collection. Les spectateurs seront accueillis sur le circuit à partir de midi (jusqu'à 17h30). A 13h30, une vente aux enchères est également organisée.

Nouvelles sensations extrêmes…

L'occasion pour ces « co-pilotes » à l'immobilité contrainte de découvrir le vertige de la vitesse. « La succession des émotions liées à la vitesse et aux virages relevés du circuit provoque des sensations nouvelles ou disparues chez les personnes handicapées, explique Jacques Boulot , directeur des 16 établissements médico-sociaux de l'Ordre de Malte France. Pour nos résidents, cette journée permet également de renforcer leur confiance et leur capacité d'apprentissage, tout en contribuant à plus d'épanouissement. » Le circuit permet de tourner en toute sécurité sur un tracé sinueux et vallonné de plus de 3 km conjuguant courbes rapides, épingles et lignes droites.

Le champion auto Philippe Streiff comme parrain

Ancien pilote de Formule 1, Philippe Streiff est le parrain de cette journée. Devenu tétraplégique à la suite d'un accident lors des essais du Grand Prix du Brésil en mars 1989, il se mobilise depuis pour que son expérience et sa notoriété contribuent à améliorer les conditions de vie des personnes handicapées. Il est aujourd'hui Conseiller technique handicap à la DSCR (Délégation à la sécurité et à la circulation routière). Sa mission est plus particulièrement orientée sur « l'automobilité » des personnes handicapées sur la route et l'adaptation des véhicules.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr