1ère Maison de l'autonomie, éviter le parcours du combattant

Résumé : Regrouper tous les services dédiés aux personnes en perte d'autonomie dans un même lieu, c'est la vocation de la Maison de l'autonomie. Une seule adresse, plusieurs pôles et un seul interlocuteur. La 1ère vient d'ouvrir dans le 92.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le 17 juin 2013 : inauguration officielle de la première « Maison de l'autonomie » en France. C'est à Rueil-Malmaison (92) qu'elle est implantée (elle a en réalité ouvert au mois d'avril). L'ensemble des services dédiés aux personnes en perte d'autonomie, qu'elle soit liée à l'âge ou au handicap, sont regroupés dans un même lieu. L'ensemble du bâtiment est accessible à tous les handicaps : mobilier adapté, boucle magnétique, audio-guidage des personnes malvoyantes, garage à fauteuil avec chargeur de batterie solaire (et prêt de fauteuil manuel), interface de communication dédiée aux personnes malentendantes (système TADEO), bornes CAF et CAPM...

Eviter les parcours du combattant

Cette « maison » souhaite répondre à toutes les interrogations et attentes des personnes âgées et handicapées et de leur entourage. Véritable rupture avec le cloisonnement des services, cet espace accueille tous les publics concernés. L'usager est au coeur de ce dispositif afin de lui faciliter les démarches administratives alors qu'il se trouve face à certaines difficultés. On peut en effet déplorer que la multiplicité et la dissémination des interlocuteurs, la complexité des démarches et le dédale des dispositifs ressemblent trop souvent à un parcours du combattant. Une épreuve supplémentaire dont les intéressés feraient volontiers l'économie ! A partir d'un point d'entrée unique, l'équipe polyvalente se déplace, et l'usager n'a donc pas besoin d'aller de guichet en guichet pour effectuer ses formalités.

Trois pôles sont mis à disposition

Le pôle accès aux droits, chargé de l'instruction des demandes classiques : portage des repas à domicile, téléassistance, Petit Car ( service de transport permettant aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite de se déplacer dans la ville, selon un itinéraire établi ou à la demande en réservant 48 heures à l'avance), allocation adulte handicapé, allocation personnalisée d'autonomie, carte d'invalidité, carte Améthyste, prestation de compensation du handicap, Smic municipal...)

Le pôle médico-social est voué à l'évaluation et au suivi des situations individuelles, en lien avec les autres acteurs institutionnels (Conseil général, Cramif, MDPH...), à la mise en œuvre des plans d'aide au maintien à domicile ou, le cas échéant, à la recherche d'établissements spécialisés. Ce pôle lutte contre l'isolement social et pour le soutien aux aidants familiaux, s'occupe de la gestion du plan canicule, des situations de crise et des cas préoccupants qui lui sont signalés. La Maison de l'Autonomie héberge également trois associations d'aide ou de soins infirmiers, et d'autres acteurs associatifs y tiennent des permanences.

Le pôle ressources et animation, consacré à l'information d'un large public, pilote la charte Rueil-Handicap et les commissions communale et intercommunale pour l'accessibilité aux personnes handicapées (CCAPH et CIAPH), des actions de sensibilisation auprès des habitants (écoliers, commerçants, bailleurs sociaux, professionnels de santé...) et de prévention (ateliers mémoire et équilibre, conférences...). Un centre documentaire, où usagers et partenaires peuvent consulter des ouvrages sur le thème de la dépendance et du handicap, dispose d'un ordinateur équipé d'un logiciel pour personnes malvoyantes et d'une ludothèque adaptée.

Un appartement-témoin adapté

La conception d'un appartement-témoin permet également d'apprécier les innovations technologiques pour optimiser son habitat et faciliter son quotidien. On y trouve des options d'aménagements pour toutes les bourses. Il a pour objectif de :
• Présenter des solutions simples d'aménagement ou de sécurisation ainsi que des aides techniques.
• Accompagner les usagers par un professionnel dans l'aménagement du domicile en les guidant et les conseillant à travers une étude technique et financière.
• Préparer une sortie d'hospitalisation.
• Prévenir les accidents domestiques.
• Sensibiliser et former les professionnels du maintien à domicile à l'existence et l'utilisation des aides techniques. Des thématiques sont également abordées selon la demande : aide au transfert, utilisation du lève-malade...

crédit photo : © Christophe Soresto-Mairie de Rueil-Malmaison

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 19-12-2016 par david :
bonjour, j'ai déposé un dossier complet mdph à la CAF du nord depuis le 05/12/2016 aujourd'hui nous sommes le 19/12/2016 est sur le compte CAF je n'ai aucune indication connernant mon allocation AHH, IL ME DISE QUE LES DELAIS DE TRAITEMENT SONT DE 10 jours maximum car dossier prioritaire pour la CAF , avez vous étais dans cette situation et quels sont les délais?

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr