Postulez en ligne et décrochez votre entretien du 16 au 19 octobre

L'oreille cassée : bar à tapas tenu par 2 sourds à Toulouse

Résumé : L'oreille cassée a ouvert ses portes à Toulouse le 7 août 2018. On y commande des tapas avec les mains car ses deux gérants sont sourds. Dans ce restau-bar, inutile de crier... L'adresse fait déjà le plein.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

L'oreille cassée, drôle de nom pour un restau. Rien à voir avec Tintin. Ses deux associés sont tout simplement sourds ! Ce bar à tapas a ouvert ses portes le 7 août 2018 dans le centre de Toulouse (22 rue des Blanchers).

Inutile de crier

On y déguste des tapas, accras, bruschettas et des empanadas faits maison mais, surtout, on peut y découvrir la langue des signes. Au dos de la carte, les clients trouvent quelques conseils judicieux, non sans humour : « Il est inutile de crier ». Pour passer la commande, on se débrouille comme on peut, mais les gérants n'hésitent pas à donner un peu de leur temps pour initier ceux qui le souhaitent à la LSF. Ils s'appellent Sébastien Rocton, 41 ans, et Jérémy Perrin, 39 ans. Le premier cumule 25 ans d'expérience dans la restauration, le second travaillait dans l'édition. Ils n'ont pas choisi Toulouse par hasard car la ville est réputée accessible aux personnes sourdes.

Réactions enthousiastes

Après trois mois de travaux, L'oreille cassée a donc ouvert ses portes au cœur de l'été. Les clients étaient au rendez-vous pour découvrir ce concept novateur. « Waouh ! Le restaurant était plein à craquer ! », confie Jérémy au site actu.fr. Depuis, les réactions sont enthousiastes ; « Idée très sympa, qui permet de rencontrer et de s'initier au monde des signes », « Excellent, concept génial et surprenant ! », commentent les clients sur la page Facebook du bar (en lien ci-dessous). Il est, pour le moment, ouvert uniquement le soir, peut être aussi le midi dès septembre 2018. Quelques animations culturelles sont également au menu : expo photos ou de peinture, spectacle de mime et, bien sûr, des débats en langue des signes.

Des adresses « différentes »

L'oreille cassée rencontrera-t-il le succès du Reflet à Nantes ou du café Joyeux à Paris qui ont récemment ouvert leurs portes et qui, largement relayés par les medias, ne désemplissent pas ? Ces deux adresses ont décidé de faire recette avec la différence en ne recrutant que des personnes trisomiques (articles en lien ci-dessous). A Paris, la réputation du restau Dans le noir ?, qui emploie 50 % de personnes déficientes visuelles et propose de dîner dans l'obscurité la plus complète, n'est plus à faire. Dans le champ du handicap auditif, le Café Signes (Paris, 14ème) fait figure de précurseur puisqu'il est géré et tenu en grande partie par des personnes sourdes. Il était, lors de son ouverture, en 2003, un établissement unique en son genre mais son concept semble, depuis, s'être fait « entendre »…

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 15-08-2018 par Odile MAURIN :
Ce qui est dommage c'est qu'il semble que le bar ne soit pas accessible aux personnes en fauteuil à moins qu'il ait une 2e entrée ? Si on s'exclut entre nous...

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr