2 bébés secoués : 12 ans de prison pour leur père

Résumé : En 2015, un père, démuni face aux pleurs de ses jumelles, les secoue fortement, au point d'entraîner une infirmité permanente. Il a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle et privé de son autorité parentale.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Un homme de 25 ans a été condamné le 9 juin 2017 par la cour d'assises du Loiret à 12 ans de réclusion criminelle pour avoir secoué si fortement ses filles jumelles, alors âgées d'un mois et demi, qu'elles en sont restées grièvement handicapées.

"J'ai tout détruit"

Les faits survenus à Bouzy-la-Forêt, à une quarantaine de kilomètres à l'est d'Orléans, remontent à la soirée du 24 janvier 2015. Dépassé par les pleurs d'une de ses fillettes, le jeune homme la secoue brutalement, au point que le bébé ne bouge plus. La mère file aux urgences pédiatriques d'Orléans en compagnie des pompiers. Le père reste seul avec la seconde jumelle. Et quand celle-ci se met "à pleurer énormément", a-t-il raconté à l'audience, "il s'est passé la même chose" : "Elle ne pleurait pas comme ça d'habitude. Je l'ai prise et j'ai fait les mêmes mouvements violents", "j'ai tout détruit".

Coupable de violences volontaires

"Je ne sais pas pourquoi je les ai secouées violemment. Je n'avais pas l'intention de leur faire du mal. (...) J'ai honte", a encore avoué l'accusé. Deux ans plus tard, les jumelles, dont le cerveau a été en grande partie détruit, sont lourdement handicapées. L'une est presque aveugle et accuse un retard moteur important, l'autre, atteinte de cécité, est toujours entre la vie et la mort. L'accusé a été reconnu coupable de violences volontaires suivies d'une infirmité permanente sur ses fillettes. Il a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle et privé de son autorité parentale. L'avocat général avait requis une peine "qui ne peut, en aucun cas, être inférieure à dix ans de réclusion".


© Photo d'illustration générale : sanyasm/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-06-2017 par mère TC :
le syndrome du "bébé secoué" est encore méconnu
malgré tout le travail du Dr Anne Laurent Vannier et de l'UNAFTC www.traumacranien.org
Ne jamais secouer un bébé !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr