200 km en vélo adapté: Théo, 12 ans, veut donner de l'espoir

Résumé : Théo, 12 ans, atteint de diplégie spastique, est à la tête du "Trek de l'espoir". Pour cette deuxième édition, il parcourt, jusqu'au 2 mai 2018, 200 kilomètres à travers la Bretagne, à l'aide d'un tricycle adapté. Explications.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Foncer tête baissée sur son vélo quand on a 12 ans peut sembler tout ce qu'il y a de plus banal. Pour Théo, en situation de handicap, l'expérience prend un tout autre sens. Atteint de diplégie spastique (ou syndrome de Little), qui se caractérise par une forme de paralysie cérébrale, le garçon s'est lancé le défi de parcourir 200 kilomètres en Bretagne sur un tricycle adapté. Il s'est élancé le 25 avril 2018 dans son Trek de l'espoir.

Une deuxième édition plus ambitieuse

« C'est Théo qui a décidé de donner ce nom à son projet, explique sa mère, Mélanie Bodin, au quotidien Ouest France. Il souhaite apporter l'espoir dans le cœur des enfants mais aussi dans celui des plus grands. » L'association éponyme est née pour faire connaître son défi. « Je suis très content de repartir, assure le principal concerné. Je veux prouver que, même lorsque l'on est handicapé, on peut faire du sport et plein d'autres choses. » En 2016, Théo lançait la première édition de ce trek en reliant Moutiers à Rennes, soit 130 km aller et retour. « Nous repartons tous en famille sur ce projet », ajoutent ses parents.

Une longue rééducation

Le syndrome de Little, maladie affectant la psychomotricité, peut toucher les membres inférieurs et/ou supérieurs. Elle apparaît dès les premiers mois. Théo, lui, a commencé à marcher lorsqu'il avait 6 ans, sur « une dizaine de mètres » raconte sa mère au journal. C'est après une longue période de rééducation au sein d'un centre spécialisé qu'il a pu devenir plus autonome, avant de s'intéresser au vélo, « plus pratique pour les premières balades en famille ».

Au programme

Jusqu'au 2 mai 2018, Théo et son équipe parcourront environ 200 kilomètres au départ de Saint-Médard-sur-Ille (35), avant Saint-Malo puis Saint-Grégoire et Dinard, par le chemin de halage. Le cycliste et sa famille passeront ensuite par Yffiniac, près de Saint-Brieuc, puis Tinténiac,  Saint-Domineuc, Trévérien, Évran, de Léhon à Tréméreuc, de Pleurtuit à Matignon puis de Plévenon à Yffiniac. Une aventure à suivre sur les réseaux sociaux (en lien ci-dessous).

© Le Trek de l'espoir

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 26-04-2018 par Chantal :
BRAVO jeune homme

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr