Groupe Afnor : des jobs pour tous les profils. Postulez !

Discriminations dans le sport : des champions se mobilisent

Résumé : Femmes, gays, handicapés... Ils sont discriminés dans le sport. Pour permettre à chacun d'accéder à la pratique, le ministère des Sports lance une campagne nationale, EX ÆQUO. Les handi nageurs de Vestiaires signent un spot façon comédie musicale

Par , le 

Réagissez à cet article !

« Parfois, l'égalité est une victoire », c'est le credo de la nouvelle campagne, EX ÆQUO, lancée le 15 mars 2018 par le ministère des Sports. Fraîchement revenue des Jeux paralympiques de Pyeonchang, Laura Flessel (interview en lien ci-dessous) a dévoilé cette initiative qui entend combattre les discriminations dans l'accès à la pratique sportive, l'une des « priorités de sa feuille de route », selon la ministre. Elle vise quatre champs : racisme, homophobie, sexisme ou préjugés à l'encontre des personnes en situation de handicap. Ce message est porté par onze grands noms du sport et de l'arbitrage français. Parmi eux : Antoine Griezmann (foot), Florent Manaudou (natation), Sarah Ourahmoune (boxe) ou encore deux athlètes handisport Marie-Amélie Le Fur (athlétisme) et Cyril Moré (escrime et ski).

Se préparer à de grands RV

De grands rendez-vous internationaux vont déferler en France, qualifiée de « grande nation sportive » par Laura Flessel, dans les années à venir : les Gay Games, l'Euro féminin de handball, la Coupe du monde féminine de football, la Coupe du monde de rugby et, bien sûr, les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Ils impliquent une grande diversité de publics et de pratiquants, pas seulement masculins, valides et hétéro. Alors autant s'y préparer… « Trop souvent, j'ai entendu : 'Non, ce n'est pas pour toi, tu ne peux pas, retourne dans ta cuisine', ou 'Tu es maman, ta place est à la maison », a témoigné Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de boxe en 2016 à Rio et désormais vice-présidente du Comité olympique français (Cnosf), lors du lancement de cette campagne au ministère des Sports.

Déconstruire les stéréotypes

« Il est temps de casser les barrières, de changer les mentalités, de libérer la parole, de déconstruire les stéréotypes. Dans le sport comme dans la vie de tous les jours, des inégalités se manifestent encore trop souvent », affirme Laure Flessel. Partant du principe que le sport doit être un levier d'inclusion et non d'exclusion, les terrains doivent être des sanctuaires dans lesquels chacun et chacune est libre de pratiquer, quels que soit la couleur de sa peau, son orientation sexuelle ou encore son handicap. « Le sport doit être le fer de lance de l'égalité, poursuit l'ex escrimeuse. Championne, femme, maman, citoyenne, ces combats ont toujours été au cœur de mes engagements associatifs. » Selon elle, « pour lutter contre les discriminations, il faut d'abord en parler ».

Les trublions de Vestiaires

Cette campagne nationale sera donc diffusée sur un panel de supports (presse, web, télé, affichage) tandis, que sur les ondes de France télévisions, un spot a été imaginé par les handi nageurs du programme court de France 2 Vestiaires, façon comédie musicale (vidéo ci-dessous). « Handicapé ou gay, ou les deux en même temps, dans le bassin, nous sommes concurrents, pourtant nos cœurs vibrent en même temps. Car nous sommes liés par la passion et notre amour de la compétition », chantent en cœur ces trublions qui nous régalent de leur plume corrosive et délirante depuis maintenant sept saisons (article en lien ci-dessous). Quant à Laura Flessel, elle a choisi d'autres mots, ceux de Nelson Mandela : « Le sport peut faire naître l'espoir là où régnait le désespoir ».

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr (Actus)

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr