Centre-Afrique : le handicap attise les violences

Résumé : Les handicapés sont particulièrement vulnérables et en première ligne des violences en Centrafrique, dénonce un rapport de l'ONG Human rights watch qui appelle à une meilleure prise en charge de ce groupe "marginalisé".

Par , le 

Réagissez à cet article !

« Les personnes présentant plusieurs types de handicaps sont souvent dans l'incapacité de fuir la violence (...) et vivent dans des conditions d'insécurité et d'insalubrité dans les camps de déplacés », affirme Human rights watch (HRW) dans un rapport publié le 21 juin 2017. L'ONG de défense des droits de l'Homme appelle le gouvernement et les divers organes des Nations unies en Centrafrique à une meilleure prise en charge des handicapés dans le pays, espérant que l'accord de paix de Sant'Egidio signé deux jours auparavant entre les autorités et 13 groupes armés offrira « une occasion d'aider ce groupe maltraité et marginalisé ».

Recrudescence des violences

Au lendemain de cet accord, au moins 40 personnes ont été tuées à Bria (centre) dans des combats entre groupes armés, impliquant un signataire de Sant'Egidio, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), un des principaux groupes armés de l'ex-coalition musulmane Séléka. En proie à un conflit meurtrier depuis 2013 avec le renversement du président François Bozizé par l'ex-Séléka, entraînant une contre-offensive des milices pro-chrétiennes anti-balaka, le pays connaît une recrudescence des violences depuis novembre 2016.

2,2 millions de personnes en danger

« Plus de 483 000 personnes ont fui la République centrafricaine et plus de 503 000 sont déplacées à l'intérieur du pays », rappelle HRW ajoutant que « quelques 2,2 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire », soit environ la moitié de la population. Les humanitaires déplorent un sous-financement chronique de leurs activités en Centrafrique alors qu'une réunion s'est tenue le 20 juin à Bangui pour faire le point sur l'aide des bailleurs internationaux de 2,2 milliards de dollars promise en novembre à Bruxelles et à décaisser jusqu'en 2019.

© Photo d'illustration générale : Africa/Fotolia

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr