En liberté au Jardin du Luxembourg : privilège chien-guide !

Résumé : Un nouvel espace dédié aux chiens-guides dans le jardin du Luxembourg. Ils pourront désormais s'y ébattre en toute liberté. On doit cette belle initiative au Sénat, propriétaire de ce poumon vert au cœur de Paris.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Les chiens guides parisiens ont, depuis avril 2013, tout le loisir de s'ébattre en liberté sous les « Ormes de la République ». Ainsi en ont décidé les questeurs du Sénat (membre chargé de don administration intérieure : budget, personnel, locaux, matériel). Ils ont en effet décidé la création d'un « espace détente » pour les chiens guides d'aveugles dans le jardin du Luxembourg, propriété du Sénat. Ces « partenaires » étaient jusqu'alors admis dans la totalité du Jardin dès lors qu'ils étaient tenus en laisse ou au harnais par leur maître. Mais, dorénavant, dûment identifiés par leur gilet, ils seront autorisés à circuler librement, sans laisse, et à se détendre dans un espace délimité (secteur matérialisé par la zone en jaune sur le plan ci-dessous). Les limites de la zone sont, côté porte « Gay-Lussac », la rangée d'arbres bordant la première allée bitumée, et, côté porte « Observatoire », la grille bordant les pelouses.

Cette mesure inédite vise à améliorer l'accueil des personnes non ou malvoyantes dans le Jardin du Luxembourg et à faciliter l'accès des chiens-guides et de leurs maîtres dans ce lieu ouvert au public. Une initiative méritante à l'heure où les maitres de chiens-guides, qu'ils soient d'assistance (destinés aux personnes handicapées) ou d'aveugle, continuent fréquemment d'être exposés à des refus d'accès dans les bus, taxis, boutiques, restaurants ou cinémas, au mépris de la loi. Des « affaires » alimentent régulièrement les gazettes tandis qu'un récent sondage publié par la Fédération française des associations de chiens-guides d'aveugles confirme qu'ils sont confrontés à un refus au moins une fois par semaine. Cette initiative sénatoriale est donc un joli « contre-pattes » qui leur offre quelques foulées de plus vers la liberté...

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-05-2013 par florence G :
BRAVO !!! il faut savoir qu'un chien guide qui n'a pas d'exercice ne travaille pas bien ou perd le gout du travail. On devrait reproduire cela en ile de france ou trouver un coin d'herbe est si difficile !

Le 17-05-2013 par jimi chabin :
Voilà une bonne décision, ces compagnons des malvoyants méritent plus de respects. C'est anormal de refuser l'accès des jardins aux malvoyants. Et de cette nouvelle mesure pourrait générer de nouveaux pour emplois.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr