Un supermarché refuse l'accès à un chien guide

Résumé : Un supermarché refuse à Emmanuel l'accès à son chien guide, pour des raisons d'hygiène. Une humiliation récurrente, au mépris de la loi explique la FFAC qui lance au même moment sa campagne "Les chiens guides, c'est Wouf!".

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le 10 mai 2018, Emmanuel, un habitant de Beauvais de 41 ans, se présente à l'entrée de son supermarché Lidl. Malvoyant profond, il ne se déplace plus sans Linux, un labrador chien guide d'aveugle qui lui a été remis en juillet 2017. Le vigile leur refuse l'accès, invoquant le règlement. Emmanuel assure qu'il va quand même rentrer pour faire ses courses, comme il l'a fait le lundi précédent. Le vigile s'obstine. Emmanuel lui présente le texte de loi fourni par l'école de chiens-guides, qu'il garde toujours sur lui. Au cas où… Rien n'y fait.

Question d'hygiène

La responsable arrive et persiste en prétextant une question d'hygiène. « Elle m'explique que ce serait sale que Linux puisse poser sa truffe n'importe où », explique Emmanuel dans un message publié sur les réseaux sociaux. Il tente de la rassurer en lui assurant que maître et chien ont été éduqués pour éviter ce genre de problème. Pas moins de deux ans de travail et 25 000 euros ! « Elle ne veut rien entendre et, après cinq minutes de négociation, me demande pourquoi j'ai maintenant un chien alors qu'auparavant je venais sans… », poursuit Emmanuel. Ce dernier lui répond que ses facultés visuelles se dégradent. « Donc vous n'êtes pas aveugle », rétorque la responsable. Face aux protestations de certains clients, et notamment d'un employé de la mairie de Beauvais, elle consent finalement à le laisser passer, mais humilié, notamment par la remise en cause de son handicap, le maître préfère rebrousser chemin.

Chien et maître ne font qu'un

Ce refus fait aussitôt réagir la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugles : « Les propos tenus par la responsable du supermarché montre le caractère insupportable et anormal de cette justification d'un handicap dans une société qui devrait être inclusive et non régressive. » Une histoire ordinaire qui met en exergue le manque de considération et d'information de grandes structures sur les lois en matière d'accessibilité. La fédération précise que « maître et chien guide ne font qu'un, et leur refuser l'accès à un lieu public équivaut à refuser l'accès à une personne en fauteuil roulant ou avec une canne. »

Une campagne de Wouf !

C'est dans ce contexte que la FFAC lance sa campagne de sensibilisation, le 13 mai (en lien ci-dessous). Elle opte pour un slogan et des visuels au ton léger et décalé, « Les chiens guides, c'est Wouf ! », dans un domaine qui l'est nettement moins. Parce que le cas de Linux est loin d'être isolé, elle regrette de « constater que les problématiques d'accessibilité continuent en 2018 ! ». La loi du 11 février 2005 rend obligatoire l'accès des chiens guides d'aveugles et d'assistance aux transports, lieux ouverts au public (transports, commerces, cinémas, restaurants, hôtels...), ainsi qu'à ceux permettant une activité professionnelle ou éducative. Un refus peut entraîner une amende allant jusqu'à 450 euros. « Sans exception, sans muselière et sans surcoût ! », réaffirme Paul Charles, président de la fédération.

Un compagnon hors pair

Seules 1% des personnes déficientes visuelles bénéficient d'un chien guide, un chiffre très « insuffisant » selon la FFAC. Chaque année, plus de 200 chiens sont remis gratuitement. À ce jour, 2 millions de personnes sont atteintes de déficience visuelle au sens large et 200 000 d'entre sont éligibles pour obtenir ce précieux partenaire, sésame d'une vie sociale pleine et entière. « Le chien guide, c'est le summum du chien d'aide à la personne, poursuit Paul Charles. Ce compagnon hors pair remplit son rôle, oriente, dirige et accompagne son maître dans toutes les situations et ce malgré́ les obstacles.»

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-05-2018 par Hotellier :
Bonjour,
Ma chienne a aussi ete refusee d acces dans un ldle de ma region.J ai du me faire violence, texte de loi a l appui pour rester faire mes courses en invoquant mon bon droit,
(Jesuis amputee), j ai fini mes courses les mains tremblantes, et, en jetant des regards derriere moi, attendant, d un instant a l autre a ce que l on me prenne par les epaules pour me mettre dehors,

Le 17-05-2018 par Francis :
Ce supermarché mérite une amende,c'est une honte !
C'est comme pour moi,handicapé avec la carte de priorité à une caisse pour handicapés,d'un Super-U se voir refuser la priorité par la caissière en laissant passer devant moi,une personne avec beaucoup d'articles à décompter! J'ai failli tomber en restant trop longtemps debout L.R avec avis de réception à la direction pour réclamation,restant sans réponse à ce jour.
bien sûr je fais mes achats ailleurs

Le 18-05-2018 par DUFILH :
Bonjour,

Inacceptable!! Par contre ils laissent rentrer des gens "SALES", qui puent et qui ne sont pas lavés!! J'ai travaillé 15 ans dans une grande surface et je peux vous assurer qu'il y en a des gens sales!!

Lamentable

Le 19-05-2018 par quesaquo :
Au delà du fait que cette enseigne mérite une très mauvaise et très large publicité pour cette humiliation à son client. Ne serait il pas concevable de faire de bonnes publicités officiellement pour les enseignes accessibles à tous( avec des notes...°? Afin de favoriser le boycott des mauvais élèves...je rêve? La vie étant un cauchemar lorsque vous êtes handicapé dans une société régressive et hypocrite, vous voudrez bien me le pardonner, n'est-ce pas?

Le 24-05-2018 par Alain HUART :
L'attitude du vigile et du responsable du LIDL de BEAUVAIS en question (dont je sollicite l'adresse puisqu'il semble y en avoir 2 pour cette ville) est INADMISSIBLE et doit être signalée au Secrétariat aux personnes handicapées et au Ministère de la Santé.
Un chien guide d'aveugle n'est pas un chien comme les autres puisqu'il est dressé spécialement et n'ira donc pas poser sa truffe n'importe où.
Je requiers une amende à l'encontre de ce magasin avec dédommagement moral d'Emmanuel et la stricte application de la loi qui stipule qu'un chien guide d'aveugle doit être autorisé en tous lieux et sans conditions de restrictions.

Le 01-07-2018 par Christine :
Mon frère est non-voyant de naissance il a aussi un chien- guide. La dernière fois à Leclerc les vigiles ont tentés de s'opposer à ce mon mon frère rentre avec Lorca .Mais ce jour là j'étais avec lui et je l'ai tiré dans le magasin en hurlant que c'était la loi.Les vigiles ont étés se plaindre mais ils ont dû se faire jeter par la direction car ils se sont excusés platement quand on est sorti . Le soucis c'est que si mon frère avait été seul, ils ne l'auraient pas laissé rentrer. En 2 mots ils savent à qui il le font ! C'est honteux .Ils profitent quand un non-,voyant est seul avec son chien guide pour le faire ch...

Le 09-08-2018 par fabienne :
il faudrait filmer aussi ce qui se passe dans les classes de nos écoles afin de révéler au grand jour comment cela se passe pour les enfants en situation de handicap car dans les écoles l'inclusion dans les classes "ordinaires" dont on nous parle sans arrêt manque de moyens sur le terrain (pas d' AVS en nombre, etc), les aménagements prévus par les MDPH non appliqués par les enseignants par manque de formation, de moyens ou de volonté. La loi de 2005 n'est pas appliquée, les dysfonctionnements et le manque d'engagement des établissements non sanctionnés. Leur handicap n'est pas respectés, ils entendent des remarques déplacés d'un grand nombre denseignants non formés, ou simplement peu bienveillants Nos enfants subissent une maltraitance mentale quotidienne. La taux de déscolarisation est important.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr