2 millions € pour des projets "Innovation et handicap"

Résumé : PME, vous avez un projet innovant pour favoriser l'autonomie des personnes handicapées ? Répondez à l'appel à projets du " Concours handicap et innovation" avant le 28 septembre 2016 ! Lancé par le Gouvernement, il est doté de 2 millions d'euros.

Par , le 

Réagissez à cet article !

2 millions d'euros de dotation pour un tout nouveau concours "Innovation et handicap : autonomie à tous les âges de la vie et conception universelle". C'est l'annonce faite par François Hollande en mai 2016 à l'occasion de la Conférence nationale du handicap qui s'est tenue à l'Elysée. Le chef de l'Etat y dévoilait plusieurs mesures en faveur des personnes handicapées (article en lien ci-dessous), insistant sur la "mobilisation de la Nation toute entière, dans la durée, et au-delà des clivages (...) pour bâtir une société inclusive". Dans ce contexte, le Gouvernement lance donc un appel à toutes les PME (Petites et moyennes entreprises) qui font preuve de créativité dans des domaines aussi variés que l'accessibilité, la stimulation cognitive, les technologies de la communication et de l'information, la robotique d'assistance et de rééducation, l'habitat et le logement.

Des innovations de pointe 

Ce tout nouveau concours, en collaboration avec le secrétariat d'Etat chargé des Personnes handicapées, est conduit dans le cadre de l'action "Projets industriels d'avenir" du Programme d'investissements d'avenir (PIAVE), pilotée par le Commissariat général à l'investissement (CGI) et opérée par bpifrance. Il a pour objectif de soutenir le développement, au sein de PME, de produits et services répondant aux besoins spécifiques des personnes en situation de handicap et d'accompagner l'essor de ces solutions. Les domaines technologiques le plus souvent concernés sont le numérique, la mécatronique, la robotique, les objets connectés et, plus généralement, les technologies de pointe issues d'autres secteurs de l'industrie (santé, aéronautique…), adaptées pour être mises au service de ces usagers. Mais pas seulement puisque ces inventions ont le plus souvent des fonctionnalités et usages bien plus larges, et s'inscrivent dans le concept de "conception universelle".

L'usager au coeur du projet

Les projets doivent proposer une innovation, technologique ou non. Les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap demeurent souvent complexes à cerner et à prendre en compte pour les concepteurs, c'est pourquoi une attention particulière sera portée aux dossiers co-conçus et testés avec les usagers finaux ; avec, comme enjeu majeur, permettre progressivement l'émergence d'une demande de solutions par les individus eux-mêmes et pas uniquement par les institutions médico-sociales.

En pratique...

Chaque projet primé sera soutenu à hauteur de 200 000 euros maximum. Le dépôt des dossiers en ligne est possible jusqu'au 28 septembre 2016, 12 heures. Le cahier des charges du concours est disponible sur le site dédié (en lien ci-dessous).

© StockPhotoPro/Fotolia

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches