Espagne : des aveugles expérimentent la conduite sur circuit

Résumé : Une soixantaine d'aveugles et malvoyants se sont risqués jeudi à conduire des voitures sur un ancien circuit de Formule 1 près de Madrid. Une première en Espagne après plusieurs expériences en Belgique et aux Etats-Unis.

Par , le 

Réagissez à cet article !

« Tu ne sais pas ce que tu as loupé, je n'ai pas de mots, c'est une expérience géniale », a déclaré à l'AFP Jorge Macauda, 53 ans, aveugle ayant progressivement perdu la vue jusqu'à la cécité absolue, après quelques tours de piste sur ce mythique circuit de 3,8 km à 30 km à l'est de Madrid. Le 16 juillet 2015, ils étaient une soixantaine à prendre le volant sur l'asphalte. L'expérience a été organisée par la puissante Association nationale pour les aveugles et malvoyants, la ONCE, qui compte 72 000 affiliés, avec une marque de voitures et le propriétaire du circuit, le RACE (Royal automobile club d'Espagne). « Il ne s'agit pas de dire que désormais les aveugles vont se mettre à conduire, mais nous cherchons à intégrer le plus possible les aveugles dans la société, pour qu'ils se sentent indépendants et autonomes », a expliqué un porte-parole de la ONCE.

Des pointes à 92 km/h !

Les participants ont pu faire en moyenne deux tours, accompagnés d'un guide mais sans autre assistance. Ils ont tenu le volant en suivant ses indications et en s'aidant des différentes technologies d'assistance à la conduite qui se sont généralisées (freinage automatique en cas d'obstacle, maîtrise de la vitesse…). « Il fallait être très concentré, a témoigné Jorge. Le copilote donnait les temps et disait : "mets le volant à midi, à midi moins le quart", prévenait si c'était un virage très serré », a-t-il expliqué. « On a atteint 92 km/h sur une droite », s'est enthousiasmé ce cadre de la ONCE. « J'en ai eu les larmes aux yeux, cela faisait trente ans que je n'avais pas touché un volant », a-t-il ajouté. Certains aveugles « ont atteint les 80 km/h alors que moi, avec un bandeau sur les yeux, je n'ai pas pu dépasser les 20 km/h », s'est aussi étonné Fernando Salvador, porte-parole de la marque Seat, qui a co-organisé l'expérience. Selon la ONCE, s'il s'agissait d'une première en Espagne, des expériences similaires ayant déjà eu lieu notamment aux Etats-Unis, avec un prototype de voiture imaginé par Google.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr