La mairie de Paris veut faciliter l'accès aux bus pour les handicapés

Résumé : La mairie de Paris a annoncé le lancement d'une campagne visant à rendre les bus plus facilement accessibles aux personnes handicapées.

Par , le 

PARIS, 22 sept 2005 (AFP) - Cette campagne veut persuader les automobilistes de ne pas stationner sur "les zigzags", les zones réservées sur la chaussée à l'arrêt des bus, matérialisées par des zigzags jaunes.
A partir du 22 septembre, 60.000 dépliants d'information seront mis à disposition dans les mairies d'arrondissements, les centres d'accueil de la ville et les commissariats. Ils seront aussi distribués aux automobilistes en infraction.
"Les gens ne pensent pas que cela peut être une faute" de se garer sur les zigzags, a affirmé au cours d'une conférence de presse Pénélope Komitès, adjointe au maire de Paris chargée des handicapés. L'élue a souhaité "une prise de conscience", le développement d'un "sentiment civique".
Denis Baupin, adjoint (Verts) aux transports du maire de Paris, a souligné pour sa part qu'il s'agissait de "permettre à tous de pouvoir se déplacer librement et en toute autonomie".
Il a rappelé que depuis quatre ans la ville, conjointement avec la RATP et la Préfecture de Police, tentait de mettre en place un service de transport adapté aux personnes handicapées, avec notamment la mise en accessibilité des lignes d'autobus. Selon lui, "au rythme de 7 lignes réalisées chaque année, l'aménagement de l'ensemble du réseau de bus sera achevé en 2008".
Par ailleurs, en liaison avec le conseil régional, la mairie a mis au point un service de taxis accessible aux personnes handicapées.
ilf-chc/DS

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches