Loi Montchamp : meilleure accessibilité des sourds aux épreuves du permis de conduire.

Résumé : Avant cette disposition c'est la galère pour les personnes sourdes et leurs familles. Il y a 103 000 personnes sourdes sévères ou profondes en France dont 20% sont acculées au chômage.

Par , le 

[BC][EC]Or l'accès au permis de conduire, condition indispensable pour intégrer la vie professionnelle et sortir de l'assistanat dévalorisant. Il fallait être fou pour s'imaginer faire bouger les habitudes et les mentalités pour une affaire qui touche plusieurs ministères .
[BC][EC]C'est pourtant grâce à un travail de fourmi et beaucoup de ténacité que le relais associatif a été pris en compte par les parlementaires bourguignons de la majorité sur la base d'un amendement défendu par le député Bernard Depierre. Il y a deux manières d'exercer sa citoyenneté : rester sur le bord de la touche en s'inventant tout un tas de raisons pour ne rien faire et tout dénigrer, ou bien défendre des projets en sachant qu'il faut convaincre, s'armer de patience et tenir jusqu'au bout car il ne faut pas s'imaginer que déposer un amendement débouche obligatoirement sur un vote positif de l'Assemblée. Cette longue bataille a finalement permis de mettre en réseau toutes les bonnes volontés, bel effort de solidarité des Bourguignons qui ont su, du simple adhérent d'association aux parlementaires et leurs attachés d'ajouter leur contribution à la Loi Montchamp sur l'intégration des personnes handicapées en France.


Gérard WETZEL
Président de Sapience et Résistance

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches