Union Européenne: Tranport aérien

Résumé : Les personnes handicapés ne pourront plus se voir limiter l'accès aux avions

Par , le 

BRUXELLES, 25 juil 2007 (AFP) - Les compagnies aériennes ne pourront plus refuser des vols à des personnes handicapées ou à mobilité réduite, comme cela arrive encore parfois, sauf pour des "raisons de sécurité justifiées", selon un règlement européen qui entrera en vigueur jeudi.

Le texte prévoit également, qu'à partir de fin juillet 2008, les gestionnaires d'aéroports et les compagnies devront fournir une assistance gratuite dans les aéroports et à bord des avions, comme le transport des fauteuils roulants ou des chiens d'aveugle.

"L'introduction progressive de ces règles permettra de mettre un terme aux discriminations et d'offrir aux passagers handicapés et âgés l'assistance dont ils ont besoin", a précisé le commissaire européen aux Transports Jacques Barrot dans un communiqué.

Seules font exception à cette règle "des raisons de sécurité dûment justifiées" afin de respecter les exigences de sécurité "prévues par le droit international, communautaire ou national".

Les compagnies à bas prix, et notamment l'irlandaise Ryanair, avaient été critiques à l'égard de cette législation, qui va augmenter légèrement leurs coûts.

Fin 2005, Ryanair avait ainsi dû changer son règlement à l'égard des mal-voyants, après avoir été critiquée pour avoir refusé d'embarquer un groupe d'aveugles sur un de ses vols.

Mais elle maintient pour chaque vol un quota de quatre passagers à mobilité réduite, et les aveugles voyageant seuls ne peuvent monter à bord que dans la limite de ce quota.

La compagnie fait valoir que les mesures de sécurité imposent que l'avion puisse être évacué en 90 secondes en cas d'urgence.

Selon le texte, les Etats membres devront également prévoir dans leur droit national des "sanctions effectives, proportionnées et dissuasives" à l'encontre des compagnies aériennes qui continueraient à opérer des discriminations.

Environ 10% de la population de l'UE souffre de mobilité réduite, principalement des personnes handicapées et âgées, selon la Commission.

far/de/alc

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches