Réapprendre à conduire pour réapprendre à vivre

Résumé : Apprendre ou réapprendre à conduire et reprendre la route lorsque l'on est handicapé, tel est l'objectif de la convention triannuelle, initiée par la Fondation Caisses d'Epargne pour la solidarité, au bénéfice de l'association Comète France.

Par , le 

Pour permettre aux personnes très handicapées de retrouver leur autonomie, tout du moins lors de leurs déplacements, et afin qu'elles puissent apprendre la conduite d'un véhicule adapté à leur situation, le deuxième volet de la convention de partenariat prévoit le financement d'un véhicule auto-école de type « mini-manche » ainsi que le financement de 50 à 150 examens de permis de conduire adapté. L'ensemble pour un montant de 115 000 euros.

La Caisse d'Epargne Nord France Europe s'est associée à ce projet en tant que partenaire local à hauteur de 50 000 euros dans le cadre de sa politique d'intérêt général.

De 2006 à 2008, Ecureuil IARD et la Fondation Caisses d'Epargne pour la solidarité se sont engagés à apporter leur soutien aux auto-écoles de centres de rééducation et de réadaptation fonctionelles du réseau Comète France, dans trois régions de France. En 2006, il s'agissait du centre de rééducation et de réadaptation fonctionelles de Kerpape dans la Manche.


Rappel chiffré :

Depuis 1994, différentes avancées techniques ont été mises au point pour permettre à toute personne tétraplégique en fauteuil roulant électrique d'accéder et de conduire un véhicule adapté de type « mini-manche ». Chaque année, 8 000 à 10 000 personnes nouvellement handicapées transitent par les 28 centres du réseau Comète France. Seul un petit nombre d'entre elles peut actuellement bénéficier du ré-apprentissage de la conduite sur un véhicule adapté à « mini-manche ». 

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr