L'Europe veut renforcer les droits des voyageurs handicapés

Résumé : La Commission européenne s'est engagée à renforcer les droits des voyageurs handicapés après avoir été saisie d'une plainte pour discrimination portée par un haut fonctionnaire des Nations Unies refusé par la compagnie Swiss à cause de son ha

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

BRUXELLES, 20 avr 2011 (AFP) -
Rapporteur spécial des Nations Unie sur les infirmités, Shaib Chalklen, qui se déplace en fauteuil roulant, a été informé le 4 avril par la compagnie Swiss qu'il ne pourrait embarquer à bord d'un vol reliant Londres à Genève s'il n'était pas accompagné, au motif qu'il ne pourrait utiliser les toilettes de l'avion sans assistance.

Le Forum européen des personnes handicapées a dénoncé "une violation flagrante de la législation européenne" et a interpellé la Commission européenne sur cette "discrimination d'un passager handicapé".
Le commissaire chargé des Transports Siim Kallas s'est engagé à présenter un "train de mesures pour clarifier la législation relative aux droits des passagers et à en renforcer la mise en oeuvre".

Il présentera des propositions pour la fin de l'année, afin qu'elle puissent être opérationnelles pour les Jeux Paralympiques prévus du 27 juillet au 12 août 2012 à Londres. De très nombreux athlètes handicapés se déplaceront en avion pour ces jeux.

"Coucher des droits sur papier est une chose, encore faut-il qu'ils soient appliqués sur le terrain", a reconnu mercredi M. Kallas.
"Nous sommes parfaitement conscients que trop de personnes handicapées se voient refuser l'accès aux avions et rencontrent des difficultés pour avoir accès à des équipements médicaux et à une assistance", a-t-il souligné.

Les droits prévus pour les voyageurs handicapés par la législation européenne sont mal appliqués, car trop de dérogations permettent aux compagnies et aux aéroports de les interpréter à leur convenance, reconnaît l'entourage du commissaire.

Le principal problème porte sur la notion de sécurité trop vague. "Si l'embarquement est refusé pour des raisons de sécurité, ce ne peut être le cas que pour des raisons liées à la sécurité du vol" en tant que tel, a insisté la Commission.
csg/ylf/juv ef

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 05-05-2011 par Guy PATIN :
Il serait temps que la
personne handicapée soit
prise en compte. Le voyage
ne doit pas être exclus
du droit aux transport en
commun (avion, train,bus

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches