Pauvreté : les personnes handicapées privilégiées ?

Résumé : 2 millions de personnes handicapées oubliées de la solidarité ! C'est le constat amer après la Conférence de lutte contre la pauvreté des 10 et 11 décembre 2012. JM Ayrault continue pourtant de promettre...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Comme le laissaient présager les rapports préparatoires, les personnes en situation de handicap vivant sous le seuil de pauvreté semblent avoir été oubliées par la Conférence de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale. Elle se tenait dans l'hémicycle du CESE (Conseil économique, social et environnemental), à Paris, les 10 et 11 décembre 2012. Aucune mesure concrète et directe concernant les 2 millions de personnes en situation de handicap vivant dans la précarité n'a été annoncée, l'AAH et les pensions d'invalidité restant largement sous le seuil de pauvreté. L'Association des paralysés de France (APF) est la première à exprimer son immense déception et se dit « révoltée par ce désintérêt manifeste pour les difficultés quotidiennes des personnes en situation de handicap vivant dans la précarité ». Le choc de solidarité attendu n'a pas eu lieu !

Handicap : un quart des personnes concernées par la précarité


Le rapport « Accès aux droits et aux biens essentiels et minima sociaux » précisait que « compte tenu du temps imparti, les autres minima sociaux (AAH et minimum vieillesse) n'ont été abordés que de façon partielle ». C'est étonnant lorsqu'on sait que, sur les 8,6 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté en France (revenu par personne inférieur à 964 euros par mois), 2 millions sont en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante et bénéficiant de l'AAH (776,59 euros par mois) ou de pensions d'invalidité. Un quart n'est-ce pas une proportion suffisante ?

AAH : une hausse « pansement » !

L'APF rappelle que l'augmentation de l'AAH de 25% en 5 ans ne constitue qu'un rattrapage de la perte du pouvoir d'achat subie par les personnes en situation de handicap ces 25 dernières années, et que cette revalorisation a été largement grignotée par les nombreux frais supplémentaires auxquels elle ont dû faire face : hausse du forfait hospitalier, franchises médicales, fiscalisation des indemnités accident du travail, déremboursement de médicaments, hausse du coût des mutuelles mais aussi du coût de la vie. Sans compter les pensions d'invalidité qui, elles, n'ont pas été revalorisées !

Par ailleurs, trois quarts des personnes bénéficiaires de l'AAH ou de pensions d'invalidité ne peuvent ou ne pourront jamais travailler en raison de leur handicap ou de leur état de santé. L'emploi ne constitue donc pas, pour elles, un rempart contre la pauvreté ou la précarité ! Enfin, ni l'indexation annuelle sur l'inflation qui sera appliquée au RSA, ni l'individualisation de l'AAH n'ont été évoquées. Et, pour finir, malgré le relèvement annoncé du plafond de la CMU-C (Couverture maladie universelle-Complémentaire), les personnes bénéficiaires de l'AAH ne pourront toujours pas y avoir accès.

Jean-Marc Ayrault a néanmoins indiqué, dans son discours de clôture, que les personnes en situation de handicap ne seraient pas oubliées dans le futur plan quinquennal. Elles attendent donc avidement le détail de ces mesures...


« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 13-12-2012 par lilas03 :
déjà handicaper en plus il faut ce serrer la ceinture !!!! c'est trop.

Le 14-12-2012 par nJO1ER :
L' état verse chaque année plus de 15 000e pour me soigner, alors pourquoi me laissent t'ils vivre dans la misére et me maintien dans cet état de fait ????

Le 15-12-2012 par tangoche :
j'ai voté Hollande pour ça, quelle honte !
au moins Marine augmente de 30% l'AAH, faut pas s'étonner si le FN prend des voix !!!!!

Le 16-12-2012 par isabelle d :
avec l'aah, les plafonds sont trés vite atteind lorsqu'on est une cellule familliale, donc si mon fils(taux de handicap 50%)travaille, mon conjoint (taux de handicap 90%)perd son aah, soit une somme 500 euros par mois !

Le 20-12-2012 par christine dongois :
C est honteux, juste rien d autre à dire...

Le 21-12-2012 par Le Jag :
C'est quand même un comble que ce soit Sarkosy qui nous ai le plus revalorisé notre allocation alors que notre pseudo gouvernement de gauche nous met dans les choses non-urgentes ! Comme le disait un grand homme, c'est un scandale

Le 03-01-2013 par jacadifa :
Savez-vous que l'AAH est soumise aux revenus du couple? au-delà d'un plafond, l'AAH disparait, je vous assure que ce plafond est bas! environ 1500 euros pour un couple et hop! l'AAH disparait!
sachant que la personne handicapée, reconnue d'ailleurs comme travailleuse potentielle, a un handicap à plus de 80 %, en plus des problèmes de santé, qui lui interdisent pratiquement tout travail! D'ailleurs qui voudrait embaucher un très malvoyant, cardiaque, insuffisant rénal dialysé , diabétique en attente d'une double greffe! Même l'Etat ne le souhaite pas!

Le 14-02-2013 par lassaux :
La niche fiscale qui permettait aux employeurs de salariés Chèques Emplois Service de déduire, en partie, de leurs revenus les salaires vient d'être abrogée.
Ce que je trouve normal...
Mais ce qui l'est moins c'est l'assimilation des handicapés recevant une allocation tierce à ces personnes là. Ma tierce personne était d'accord pour que je ne paie que le forfait, travaillant par ailleurs pour une association de services.Et comme je suis non-imposable, je ne peux rien déduire de mes revenus !
Nous n'avons pas choisi d'être handicapés.
Nous n'avons pas choisi de ne pouvoir faire certains gestes du quotidien.
Nous n'avons pas choisi d'être pauvres.

Le 20-03-2013 par maryse :
le gouvernement veut mettre taxe les plus riche en ne finance pas l'allocation familiale tout le monde cri j'ai trois enfant les sont plus autonome donc chez eux pour ma troisième je ne touche rien je fait partis des plus pauvres je touches aah je suis en concubinage j'ai droit ç rien quand les personnage politiques font cumule des mandats décide pour les plus pauvres ils ne sont pas honnête trafique d'influence je ne voterai pas pour eux il ne sont pas digne aucun

Le 16-04-2013 par benedicte :
je suis degouté par ce nouveau gouvernement . ils ont aucune honte nous on reste a l aah bas et eux ils mangent quoi a l elysée surement plus que moi touchant l aah avec 3 enfants a charge .regrette sarkoxy je m en doutait que hollande et son gouvernement nous aident pas c est vrai il y a pour eux tellement plus important autre par lol j espere que il ne deviendra pas un jour invalide... pauvre france dans la misere.

Le 23-05-2013 par Antoinette10 :
Vous trouvez cela normal une personne handicapé elle à droit à la l'AAH non pour son handicap mais pour ce qui a comme ressource ? chez la personne? je pense qu'il faudrait revoir ce formulaire!!!

Le 20-06-2013 par Christ :
Bonjour et voilà LE 1ER JUILLET 2013, les handicapés n' auront toujours pas droit à la CMU car on dépasse le plafond.Je n' ai pas demandé le handicap et je ne peux pas travailler. Bonne journée à tous et COURAGE.

Le 20-06-2013 par isabella :
Bonjour,
Je trouve ca vraiment honteux!!!!!! . Je j ai pas choisi d etre dans un fauteuil c'est la maladie qui m'a choisi. Pour linstant je n ai pas le droit de travailler...... je n ai meme pas de quoi acheter pour manger et me reste un enfants a charge. La plupart du temps je ne mange pas pour laisser a mon fils!!!!! Au moins marine a pense a noys tandis su hollande a augmenter les taxes lui n a oas ce pb qd on sait combuen il gagne par mois !!!!! Il devrait etre au meme niveau que nous ca lui montrerai ce qu'on vit. Nos les pmr on a tjr ete mit de côté comme si on avait la peste !!!!!!!

Le 12-11-2013 par sahara :
Bonjour a tous je pensais vivre cette misere seule vos mots revoltes me redonnent du courage ! Malade handicapee en plus je perds mes dents meme plus le droit de sourire que c est con d etre malade et pauvre tire le mauvais nm a la roulette de la vie une socialiste trahie

Le 30-12-2013 par stéphdu47 :
moi perso, je ne paye plus les forfaits médicaments et autres retenues concernant les consultations médicales et vous savez pourquoi??? Parce que dans la loi votée concernant ce système de retenue il n'y est pas fait part que lorsque l'on est pris en charge à 100% c'est que c'est gratuit et ici dans le lot et garonne, j'ai emmerdé tout le monde jusqu'aux ministres car l'Etat me prélevait ces sommes directement sur ma pension d'invalidité (279.00€/mois) et que c'est interdit par une autre loi, alors comme en FRANCE on ne peut pas compter sur la solidarité des classes je me suis débrouillé seul et depuis pour moi tout est gratuit, si vous voulez faire comme moi pas de problème. Pour info je suis (peut-être) le plus vieux chômeur de France handicapé et je suis en attente sur le plan national de la procédure d'indemnisation contre POLE EMPLOI.

Le 31-12-2013 par pat :
Bonjour, je ne suis pas handicapé mais en vous écoutant je me rends bien compte que ceux qui nous gouverne non rien d'humain! tous leurs discours et leurs actes ne seront jamais crédibles tant que vos situations ne changeront pas!
Bon courage!

Le 08-02-2014 par loule :
J'ai débuté une psychose durant mes études d'ingénieur que j'ai cependant terminées, j'ai ensuite réussi à me faire embaucher à EDF, mais c'est le médecin du travail du site qui a fait annuler mon recrutement en prenant un chemi, détourné (test projectifs) au mépris de la loi .Résultat au lieu de 4000 euros par mois je dois me contenter de 790.

Le 10-04-2014 par marjy :
C'est bien connu "Il vaut mieux être jeunes, beaux et riches que vieux, malades et handicapés !!

Le 23-05-2015 par mry83500 :
il me manque 10% POUR ÊTRE AIDER pas assez malade MA MALADIE SUREMENTS AGGRAVE PAS L AIDE

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches